― Ascannio / Shutterstock.com

Facebook accumule les problèmes depuis quelques semaines. Alors qu’il risque d’être poursuivi pour pratiques anticoncurrentielles d’ici la fin de l’année, une nouvelle action en justice contre Instagram a été lancée par une utilisatrice du nom de Brittany Conditi. Cette dernière accuse le réseau social de lancer la caméra de son smartphone sans son consentement dès le lancement de l’application.

Pour son accusation, la plaignante se base sur une nouvelle fonctionnalité d’iOS 14 qui est disponible pour tous les utilisateurs d’iPhone depuis quelques jours. Cette dernière permet aux internautes de savoir si le micro et la caméra sont activés grâce à un système de points de différentes couleurs. Le micro est notamment activé lorsque le téléphone affiche un point orange tandis que la caméra est activée lorsque le téléphone affiche un point vert.

Brittany Conditi a remarqué que le point vert était affiché dès qu’elle lançait Instagram. Dans sa plainte, elle indique que la plateforme se sert des caméras des smartphones pour espionner et collecter des données lucratives et de grande valeur sur ses utilisateurs. Elle précise que le réseau social est ainsi « en mesure de surveiller les moments les plus intimes des utilisateurs, y compris ceux dans l’intimité de leur propre maison, en plus de collecter des informations précieuses et des études de marché sur ses utilisateurs ».

De son côté, Facebook indique qu’il s’agit uniquement d’un bug. La firme de Mark Zuckerberg explique que le point vert est affiché parce qu’une information erronée serait transmise par l’application au système d’exploitation de l’iPhone. Par ailleurs, le bug en question serait déjà résolu à l’heure où nous écrivons ces lignes.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de