Elles n’étaient pas des prostituées

L’idée de la geisha prostituée vient de la Seconde Guerre mondiale lorsque l’armée américaine occupait le territoire japonais, les prostituées prétendaient être des geishas pour attirer les hommes en quête “d’exotisme”, et ce, dans un besoin de gagner un peu d’argent pour acheter quelque chose à manger pendant ces temps de famine. Les véritables geishas avait l’interdiction formelle de coucher avec leurs clients et leur rôle était de les divertir lorsqu’ils attendaient leur tour pour passer du temps avec les prostituées que l’on nomme oiran (des courtisanes de haute lignée) en les faisant se sentir important et séduisant. Les geishas sont fières de leur statut et ont même créé un slogan qui est “Nous vendons de l’art, pas nos corps.”

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de