— Motortion Films / Shutterstock.com

En Chine, les technologies de reconnaissance faciale sont partout. Mais si leur omniprésence est parfois effrayante, elles peuvent s’avérer utiles dans certains cas. Un algorithme de reconnaissance faciale a ainsi permis à des policiers chinois d’arrêter un meurtrier.

Les intelligences artificielles, bien que controversées, sont entrées dans nos vies… pour le meilleur comme pour le pire ! C’est ce que montre ce fait divers relayé par le South China Morning Post. Après une dispute conjugale au sujet de motifs financiers, un agriculteur chinois âgé de 29 ans a tué sa petite amie par strangulation. Il a, par la suite, tenté de dissimuler la vérité à l’entourage de la victime, prétextant que celle-ci était partie pour quelques jours.

Ayant négocié des jours de congés avec les employeurs de la victime et loué une voiture à son nom, tout était minutieusement calculé et réfléchi pour que son crime passe inaperçu. C’était cependant compter sans les incroyables avancées technologiques réalisées sur les systèmes de reconnaissance faciale. En effet, en demandant un prêt au nom de la défunte, il a dû scanner son visage pour que la banque lui accorde la somme nécessaire.

Mais l’algorithme de reconnaissance faciale, ne détectant aucun mouvement oculaire, a signalé une anomalie aux employés de l’organisme de crédit. Ils ont alors pu vérifier les images et constater le décès de la victime via les marques de strangulation et le visage tuméfié. Ainsi, l’organisme de prêt bancaire a pu avertir la police et interpeller l’individu avant qu’il n’ait le temps de faire disparaître le corps.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de