— © Hyperstealth Corp / YouTube

Après de longues années de recherches, une entreprise canadienne est parvenue à mettre en place un bouclier d’invisibilité qui pourrait être destiné à des usages militaires.

La cape d’invisibilité d’Harry Potter bientôt réelle ?

L’invisibilité est un concept qui a été repris de nombreuses fois dans les œuvres de fiction. Mais aujourd’hui, la réalité semble avoir dépassé la fiction. Hyperstealth est une entreprise canadienne fondée en 1999 et qui est spécialisée dans la conception de camouflages militaires. Elle travaille depuis 2011 sur un bouclier d’invisibilité dont le développement semble être sur la bonne voie. En effet, les longues années de recherches et de labeur de l’entreprise pourraient bien avoir porté ses fruits.

Hyperstealth est parvenu à mettre au point un matériau baptisé « Quantum Stealth ». Il permet de créer une illusion d’invisibilité convaincante qui pourrait représenter des avantages dans le domaine militaire.

© Hyperstealth Corp/YouTube

Comment cela fonctionne ?

Pour créer une illusion d’invisibilité, Quantum Stealth parvient à dévier le trajet de la lumière : « Lorsque vous mettez un objet ou une personne derrière le bouclier, les ondes lumineuses sont déviées à droite et à gauche et cela crée une sorte de zone d’ombre au milieu. C’est là qu’est la zone d’invisibilité », explique Guy Cramer, le président de Hyperstealth. L’illusion n’est pas totalement parfaite car on voit toujours qu’il y a quelque chose même si on ne discerne pas les détails.

Le matériau a toutefois l’avantage d’être peu coûteux car aucune source d’énergie est nécessaire. L’entreprise affirme également que l’effet n’est pas uniquement visuel. Le matériau serait aussi capable de bloquer les signaux infrarouges, thermiques ou ultraviolets.

Un matériau strictement dédié à un usage militaire

Le Quantum Stealth n’est cependant pas destiné à un usage public. Hyperstealth est avant tout une entreprise spécialisée dans la fabrication d’uniformes de camouflage pour l’armée. Son invention sera donc destinée à des fins militaires. A ce jour, quatre brevets ont été déposés.

Sur son site, Guy Cramer a partagé plusieurs scénarios dans lesquels son bouclier d’invisibilité pourrait être utilisé. Son matériau pourrait premièrement représenter un avantage pour le camouflage sur le terrain.

Cramer pense que le matériau pourrait remplacer la toile du parachute d’un soldat en mission d’infiltration aérienne pour qu’il ne se fasse pas repérer. Il pourrait également être adapté pour cacher des objets comme des drones, des tanks ou encore de grandes infrastructures. Un avantage considérable dans ce domaine.

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Florian Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Florian
Membre
Florian

« Bien sur » « Evidemment »

Si ce n’était pas a but militaire il n’y aurait pas autant d’innovations en ce monde