— one photo / Shutterstock.com

Une récente série d’essais cliniques a montré que les injections d’un hydrogel permettaient de traiter efficacement les douleurs chroniques du bas du dos causées par une discopathie dégénérative.

Restaurer la fonction des disques intervertébraux

Semblables à des coussinets remplis d’eau, les disques intervertébraux contribuent à la souplesse de la colonne vertébrale et amortissent les chocs. Malheureusement, avec l’âge ou en cas de sollicitation excessive, ceux-ci s’usent et s’assèchent, provoquant d’importantes douleurs et affectant notre mobilité. À l’heure actuelle, les traitements se limitent en grande partie à la kinésithérapie, la prise d’analgésiques ou, dans les cas plus graves, à une intervention chirurgicale consistant à retirer les disques ou à les remplacer par des prothèses.

Initialement dévoilé en 2020, l’hydrogel Hydrafil a été spécialement formulé pour pouvoir être injecté dans la colonne vertébrale et combler les fissures et déchirures des disques affectés, restaurant ainsi leur fonction et soulageant la douleur. À l’occasion de la réunion annuelle de la Society of Interventional Radiology, la société ReGelTec a dévoilé les résultats de ses premiers essais cliniques.

Ceux-ci ont impliqué 20 patients âgés de 22 à 69 ans, qui souffraient tous de douleurs chroniques du dos dues à une discopathie dégénérative. Tous avaient évalué leur niveau de douleur à quatre ou plus sur une échelle de dix, et n’avaient signalé qu’un léger soulagement de celle-ci avec les thérapies existantes.

— Alexa_Space / Shutterstock.com

Des résultats prometteurs

Le gel a d’abord été chauffé afin de former un liquide épais, injecté à l’aide d’une aiguille dans les disques touchés. Lorsqu’il a refroidi et atteint la température corporelle, il présentait les mêmes propriétés biomécaniques que le disque naturel. Au cours des six mois ayant suivi la procédure, les sujets ont fait état d’une réduction significative de la douleur, passée de 7,1 sur 10 en moyenne à 2,0.

Ceux-ci ont également été invités à compléter un questionnaire évaluant dans quelle mesure leurs douleurs lombaires affectaient leurs tâches quotidiennes, avec un score moyen passé de 48 avant l’injection à 6.

Selon ReGelTec, cette procédure s’avère particulièrement prometteuse pour traiter la lombalgie chronique chez les personnes pour qui les méthodes traditionnelles n’offrent que peu de résultats. « Le gel est facile à administrer, ne nécessite pas de chirurgie ouverte et les patients peuvent se lever et marcher une à deux heures seulement après l’intervention », souligne Douglas Beall, auteur principal de l’étude.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments