© Warner Bros. Interactive Entertainment

Ce n’est pas la première fois que Hogwarts Legacy se retrouve au centre de controverses. Cette fois-ci, c’est le lead designer du jeu qui fait parler de lui… Troy Leavitt a dû présenter sa démission, et voici pourquoi.

L’univers Harry Potter est encore une fois source de débats. Pour rappel, J. K. Rowling s’était fait remarquer sur les réseaux sociaux pour avoir tenu des propos transphobes. Ou encore avec son livre Troubled Blood, accusé aussi d’entretenir une vision transphobe du personnage principal. Cependant, et en réponse à cela, les créateurs du jeu Hogwarts Legacy, attendu pour 2022, annonçaient la possibilité de créer des personnages transgenres.

Cette fois-ci encore, le jeu fait parler de lui, mais pour de mauvaises raisons. En effet, le lead designer, Troy Leavitt, a annoncé quitter Avalanche Software. En effet, Troy Leawitt possède une chaîne YouTube, et les fans ont découvert que ce dernier défendait des personnes accusées d’agressions sexuelles et de viols. Mais aussi, que ses vidéos contenaient des propos antiféministes, et jugés trop proches de Gamergate.

C’est donc via Twitter que Troy Leavitt a annoncé qu’il démissionnait : « 1. J’ai pris la décision de quitter Avalanche Software. Je n’ai que de bonnes choses à dire sur le jeu, l’équipe de développement et Warner Bros. Games. 2. Je publierai bientôt une vidéo YouTube à ce sujet sur ma chaîne. »

Avalanche Software et WB Games n’ont pas réagi à la démission de Troy Leavitt, ni à la polémique qui entoure ce départ.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de