Amoureux d’Histoire, accédez gratuitement à des centaines d’anciennes cartes du monde

L’History of Cartography Project est un projet de recherche, de rédaction et de publication attirant l’attention de tous sur l’histoire des cartes et de la cartographie. Le projet traite les cartes comme des artefacts culturels créés depuis la préhistoire jusqu’à nos jours. Le contenu majeur du projet est la série multi-volumes et multi-auteurs History of Cartography. Une partie de ces ouvrages sont gratuitement mis à la disposition de tous sur le site de l’Université de Chicago.

Les cartes, une histoire complexe et fascinante

La cartographie a une histoire qui remonte à très loin. Des peintures rupestres aux anciennes explorations grecques, les cartes ont toujours été utilisées comme outil essentiel pour aider à visualiser et à parcourir le monde. « La cartographie n’est pas née à part entière en tant que science, ou même en tant qu’art », a écrivait ainsi l’historien des cartes, Lloyd Brown en 1949, « Elle a évolué lentement et douloureusement à partir d’origines obscures ». De nombreux créateurs de cartes n’ont pas cartographié la géographie elle-même, mais plutôt des représentations abstraites de lieux réels, voire même fictifs.

Grâce à la presse de l’Université de Chicago, tout le monde peut désormais explorer cette bibliothèque fascinante de cartes anciennes. Intitulée History of Cartography Project, cette vaste archive de six volumes comprend des cartes datant de la préhistoire jusqu’au XXe siècle. Chaque livre de la série coûte 200 $, mais les trois premiers volumes et le sixième volume peuvent maintenant être téléchargés gratuitement au format PDF sur le site Univertity of Chicago Press.

Plus d’informations sur l’History of Cartography Project

L’History of Cartography Project a été lancée au milieu des années 80, le premier volume ayant été publié en 1987. L’incroyable collection comprend des essais fascinants d’étudiants et des illustrations numérisées de nombreuses cartes rares et inhabituelles. En plus de certains atlas reconnaissables, les archives présentent des cartes des sociétés non occidentales ainsi qu’une cartographie du moyen âge, donnant ainsi aux lecteurs une idée de la manière dont les différentes civilisations ont vu le monde.

A l’origine, il s’agissait d’un projet d’édition du département de géographie de l’Université du Wisconsin-Madison. Il a été proposé par David Woodward en 1981, qui l’a dirigé le projet jusqu’à sa mort en août 2004. Puis Matthew H. Edney en est devenu le directeur en juillet 2005. Le projet est financé par de généreuses subventions du National Endowment for the Humanities, de la National Science Foundation ; ainsi par diverses fondations privées et de nombreux donateurs individuels.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux