L’anime Heavy Object vous plonge au cœur d’une guerre futuriste dans laquelle les hommes affrontent des robots

Depuis toujours, la guerre est au cœur des plus grands récits et le manga Heavy Object n’y fait pas exception en vous projetant dans le futur pour vous dévoiler l’avenir des conflits selon Kazuma Kamachi. D’une qualité épatante, le manga vous narre une histoire fascinante aux personnages attachants.

 

Depuis que les Heavy Objects sont apparus, les hommes ne se battent plus de la même façon. Au lieu de s’étriper sur des champs de bataille, ils envoient ces forteresses mobiles de plus de 70m de haut pour combattre à leur place, protégeant la vie des hommes et femmes répartis dans les 4 alliances qui règnent sur le monde. Les soldats n’ont toutefois pas disparu : ils sont chargés d’entretenir, de surveiller et de protéger les machines au front, sans devoir courir le risque de se retrouver en danger.

heavy-object-machines

Dans cet univers, chacune de ces coalitions s’oppose aux autres de par ses coutumes et sa vision de la société : le Legitimate Kingdom (Le Royaume légitime) ne jure que par la tradition quand L’alliance de l’information se concentre sur l’apprentissage et les connaissances. La troisième alliance est la Corporation des Capitalistes, dont le seul but est d’amasser un maximum de profit et enfin, l’Organisation de la Foi, elle, se concentre sur la religion qu’elle place au-dessus de tout le reste.

Kwenser (ou Qwenthur selon les versions) est un jeune étudiant mécanicien qui se forme au métier en étudiant les machines de guerre, dans une base en Alaska. C’est là-bas qu’il va rencontrer l’un des pilotes de ces Heavy Objects, nommé Milinda et Heivia, un soldat en formation. A leur contact, Kwenser va comprendre que le monde dans lequel il vit renferme bien des secrets et que, derrière cette nouvelle forme de guerre, se cache des faits terrifiants.

Heavy-Object-Season-2-Release-Date

Tous les trois vont devoir user de malice, de courage et surtout de l’ingéniosité propre aux humains pour contrer ces machines en risquant leur peau dans des missions plus dangereuses les unes que les autres.

Dans un monde où l’armement de guerre conventionnel a été rendu obsolète par la création de machines aussi bien dessinées que dangereuses dans le récit, la guerre s’est complètement transformée. Si les humains sont encore incapables de s’en passer, ils ont su épargner des milliers de vies grâce à leurs créations lourdement armées et protégées. Evidemment contrôlées par des humains, des pilotes, les machines sont surtout utilisées par les différentes factions pour protéger leurs terres et populations et envahir celles des voisins. Vous l’aurez compris, les raisons qui poussent les personnages à la guerre n’ont pas changé, seule leur manière de gérer les conflits a évolué.

pilote

A l’origine, Heavy Object est un light novel, soit un récit destiné aux jeunes adultes, habituellement prépublié dans des magazines littéraires. Disponible à la lecture depuis octobre 2009, la série de romans a dépassé les 10 volumes en 2015 avant d’être adaptée en manga puis en anime. Derrière cette histoire forte en rebondissements, on retrouve Kazuma Kamachi qui avait déjà regroupé une communauté de fans importante après avoir publié A Certain Magical Index, en 2004.

Si la série n’est pas extraordinaire pour ses graphismes, son histoire saura aussi bien captiver les amateurs de robots géants que ceux qui n’y portent aucun intérêt. Avec la guerre, l’amour prend un place importante dès la premier apparition de Milinda qui éprouve des sentiments forts pour le héros. De plus, la narration, présente dès les premières secondes du premier épisode de cette série animée, expose avec talent les enjeux de cette époque futuriste.

heavy-object-heroine

Le narrateur dévoile la trame de l’histoire en débutant par la mise en place de l’univers dans lequel se déroule l’anime avant de centrer ses explications sur le héros. S’ils paraissent assez banals au premier abord, les personnages se révèlent surprenants au fur et à mesure de l’anime. Leurs avis sur la guerre sont assez pertinents et prennent une place importante dans le récit : contrairement à ce que l’on pourrait penser, Heavy Object est une critique assez bien formulée sur la guerre, sous toutes ses formes.

 

Surprenant sur bien des points, Heavy Object nous transporte dans un univers futuriste et éloigné du nôtre pour offrir une critique intéressante de la guerre. En nous plaçant dans un contexte où le conflit ne devrait plus causer de pertes humaines, Kazuma Kamachi trouve le moyen de nous faire réfléchir devant une œuvre qui reste tout de même divertissante. Quelle autre création de l’auteur connaissez-vous ?


Chaque année, les Français jettent 81.000 tonnes de déchets sauvages sur le bord de l’autoroute, les plages et la montagne.

— @DailyGeekShow