— Mike_shots / Shutterstock.com

La Corée du Nord a de nombreux ennemis, et parmi eux figure un hacker connu sous le pseudonyme P4x. Récemment, le hacker a annoncé qu’il avait réussi à pirater le réseau Internet nord-coréen, créant une paralysie numérique au niveau de nombreuses administrations du pays.

La connectivité numérique en Corée du Nord a récemment souffert de pannes répétées de plusieurs sites Web administratifs. Pendant environ deux semaines, les experts informatiques nord-coréens ont essayé de trouver l’origine du problème, soupçonnant une attaque orchestrée par d’autres pays. Il s’est cependant avéré que ce n’était pas le cas, puisque l’attaque a été revendiquée par un pirate informatique qui porte le pseudonyme P4x, a rapporté Wired. Le hacker – dont on ignore la véritable identité – a donné des preuves de ses agissements au magazine américain.

P4x a ainsi expliqué qu’il a profité des vulnérabilités qu’il avait découvertes sur le réseau Internet en Corée du Nord et a automatisé plusieurs attaques de type « Denial of Service » (DoS). Il a également déclaré qu’il avait réalisé son méfait pour se venger. Il a expliqué qu’il a découvert que des pirates nord-coréens l’avaient ciblé il y a un peu plus d’un an pour tenter d’acquérir des connaissances sur des failles logicielles non divulguées. Cette manœuvre faisait vraisemblablement partie d’une campagne de piratage ciblant des experts occidentaux en sécurité dans le but ostensible d’accéder à leurs outils de piratage.

Si la colère du hacker est principalement dirigée contre la Corée du Nord, il a également exprimé son ressentiment contre les autorités américaines qui seraient restées sans réaction lorsque P4x a signalé l’incident auprès du FBI.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments