Hachiko, l’Akita le plus célèbre du Japon, voit défiler les visiteurs devant la statue rendant hommage à son histoire. Cependant, ce n’est pas la seule statue du chien visible à Tokyo. Une autre statue a été érigée en son honneur et sur celle-ci, il retrouve son maître qu’il aimait tant.

Il est devenu le symbole de Shibuya mais aussi un modèle de loyauté qui inspire le Japon. La statue d’Hachiko est une institution à Tokyo malgré la triste histoire qui l’entoure. L’animal avait pris l’habitude chaque soir d’attendre le retour de son maître en s’asseyant devant la gare. Mais un jour, son maître (Hidesaburo Ueno, professeur de génie agricole) est mort au travail. Hachiko n’en savait rien, mais il a continué de guetter le retour de son maître sans savoir qu’il ne le reverrait jamais. Jusqu’à ce qu’une sculpture permette de réunir l’homme et son fidèle compagnon.

Hachiko a eu droit à une nouvelle statue installée près de l’entrée de l’Université d’Agriculture et de Technologie de Tokyo. Celle-ci a été réalisée afin de célébrer le 80e anniversaire de sa mort. Alors que celle de Shibuya est très solennelle et triste, la statue de l’Université est pleine de vie. On y voir le chien bondir vers son maître, ce dernier lui tend d’ailleurs les bras. La statue de bronze réalisée par Tsutomu Ueda rend ainsi hommage au lien qui les unissait mais aussi au professeur qui enseignait ici. Si vous êtes de passage à Tokyo, n’hésitez donc pas à faire un petit détour pour voir cette œuvre touchante. L’accès est gratuit !

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de