— DSBfoto / Shutterstock.com

La guerre de 335 ans s’est déroulée entre 1651 et 1986 et a opposé les Pays-Bays (autrefois Provinces-Unies) et les Sorlingues, situées dans le sud de la Cornouailles. En raison de l’absence d’un traité de paix, elle est censée avoir duré 335 ans sans qu’aucun coup de feu n’ait jamais été tiré. Cela en fait à la fois l’une des plus longues guerres et l’une des moins meurtrières.

Cette guerre trouve son origine dans la Deuxième guerre civile anglaise qui, en Angleterre, opposait les Royalistes et les Parlementaires entre 1942 et 1952. Oliver Cromwell avait repoussé les Royalistes jusqu’aux limites du royaume d’Angleterre. Seule restait une région qui résistait encore et toujours à l’envahisseur : la Cornouailles, située dans l’ouest du pays, était toujours un bastion royaliste. Elle le resta jusqu’en 1648.

La marine des Provinces-Unies était alors alliée aux Parlementaires. Comme la majeure partie de l’Angleterre était à ce moment-là aux mains des Parlementaires, la guerre avait donc été déclarée spécifiquement aux Sorlingues par ces derniers, alliés aux Provinces-Unies. Sans qu’aucun coup de feu ne soit tiré, le conflit se termina quelques mois plus tard. Le traité de paix officiel fut cependant signé en 1986, ce qui signifie que l’un des belligérants aurait toujours pu attaquer l’autre “légalement” au cours de ces 335 années. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de