Nouvel espoir pour vaincre le cancer : le venin de cette guêpe tue des cellules malades sans abîmer les autres

une-guepe-cancer Une guêpe sur une branche via Shutterstock

Non, les guêpes ne sont pas seulement des insectes volants insupportables l’été. Et ce qu’elles ont à apporter risquerait de vous surprendre. En effet, le venin de cette espèce de guêpe venue du Brésil contient un puissant anticancéreux qui pourrait bien contribuer aux recherches de la lutte contre le cancer. SooCurious vous en dit plus.

On l’appelle la Polybia paulista, cette guêpe brésilienne se protège de ses prédateurs grâce à son venin, lequel contient une molécule, appelée MP1 (ou Polybia-MP1) connue pour ses vertus anticancéreuses et bactéricides. MP1 attaque les cellules cancéreuses tout en épargnant les cellules saines.

Voici la Polybia paulista

guepe-bresil

Jusqu’à présent, la raison pour laquelle certaines cellules étaient épargnées était inconnue. Mais de récentes recherches montrent que MP1 se lierait à des lipides membranaires spécifiques, anormalement distribués sur la surface des cellules cancéreuses. Ainsi, le venin attaquerait la membrane et laisserait dans ces cellules « malades » des trous béants. En revanche, comme les lipides sont situés à l’intérieur de la membrane des cellules « saines », elles n’en subissent pas les conséquences.

« Formés en seulement quelques secondes, ces grands pores sont assez grands pour permettre aux molécules critiques telles que l’ARN et aux protéines de s’échapper facilement des cellules », a déclaré João Neto Ruggiero de l’université de São Paulo et co-auteur de l’étude. « L’amélioration spectaculaire de la perméabilisation induite par le peptide en présence de PE et les dimensions des pores de ces membranes sont surprenants. »

guepe-paper

Seraient concernés par cette découverte le cancer de la prostate et de la vessie, et également certaines leucémies. Mais « il reste encore du travail pour créer un nouveau traitement, qui serait une première parmi les anticancéreux » indiquent les chercheurs.

Incroyable ! À la rédaction, cela ne guérira peut-être pas la phobie de certains, mais on a été impressionnés par cette fabuleuse découverte. Pensez-vous qu’il faut exploiter le venin de cette espèce de guêpe pour tenter de guérir le cancer ou qu’il faut laisser ces petites bêtes tranquilles ?


Chaque seconde, la Lune parcourt 1 kilomètre autour de la Terre sur son orbite, à une vitesse de 3680 km/h.

— @DailyGeekShow