— Travel_Adventure / Shutterstock.com

Souffrant d’une cécité quasi totale, un homme âgé de 78 ans a bénéficié de la première greffe de cornée artificielle. Grâce à cette opération novatrice, sa vision a été largement améliorée et celui-ci a pu reconnaître à nouveau ses proches.

Une amélioration significative et immédiate de la vision

Les maladies de la cornée constituent la troisième cause de cécité dans le monde, avec deux millions de cas diagnostiqués chaque année selon l’OMS. Les yeux qui ont subi un traumatisme important deviennent de plus en plus difficiles à greffer, avec des cornées cicatrisées et déformées s’avérant difficiles à remplacer. Lorsqu’elle est possible, la greffe de cornée artificielle constitue une alternative plus sûre que la chirurgie avec donneur.

Effectuée par des médecins de l’hôpital Beilinson, en Israël, la greffe de cornée artificielle CorNeat KPro, qui s’intègre complètement à la paroi de l’œil sans dépendre du tissu du donneur, s’est révélée être un succès malgré les yeux très endommagés du patient lors des différentes opérations antérieures, n’ayant pas permis de restaurer sa vision. L’homme avait perdu la vue il y a une dizaine d’années à cause d’un œdème et d’affections connexes, et ne distinguait plus que des formes floues.

Suite au retrait des bandages, le patient a constaté une amélioration significative et immédiate de sa vision : il a pu identifier les doigts qui lui étaient tendus, des chiffres de différentes tailles (chose qui lui était impossible avant l’opération) et reconnaître sa fille qu’il n’avait plus distinguée depuis des années.

« Se trouver dans cette pièce à ce moment-là était surréaliste. Après des années de dur labeur, voir un collègue implanter le CorNeat KPro avec facilité et voir un autre être humain recouvrer la vue le lendemain était à la fois électrisant et émouvant », a déclaré le Dr Gilad Litvin, de la société d’implants biomimétiques CorNeat Vision.

« Des moments comme ceux-ci sont l’accomplissement de notre vocation de médecins »

« La procédure chirurgicale a été simple et le résultat a dépassé toutes nos attentes. Des moments comme ceux-ci sont l’accomplissement de notre vocation de médecins », a estimé le professeur Irit Bahar, directeur du département d’ophtalmologie du centre médical de Rabin, ayant réalisé l’opération. « Nous sommes fiers d’être à la tête de ce projet passionnant qui aura sans aucun doute un impact significatif sur la vie de millions de personnes. »

L’implantation de la cornée CorNeat KPro avait été approuvée en juin 2020, marquant le début d’un essai clinique international impliquant 10 patients ne pouvant bénéficier d’une greffe de cornée humaine, ou ayant déjà subi de multiples échecs chirurgicaux. À terme, les chercheurs espèrent que la technologie Corneat Vision permettra de soigner l’ensemble des patients souffrant de cécité cornéenne en un temps record.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de