Voici enfin une solution efficace pour que les fumeurs ne jettent plus leurs mégots partout

Fumer nuit gravement à la santé, mais aussi à la planète. En France, les actions pour responsabiliser les fumeurs à ne pas jeter leurs mégots se multiplient. Après l’entreprise Mégo dans le Finistère, ÉcoMégot à Bordeaux, une start-up se rajoute à la liste pour combattre ce fléau : GreenMinded.

Responsabiliser les fumeurs dans le recyclage des mégots

Alice Comble est une Marseillaise de 25 ans. Ingénieure à Mines-Télécom Lille-Douai, elle est la co-fondatrice de GreenMinded. Cette jeune entreprise lutte contre la pollution des mégots et surtout encourage leur recyclage. Son idée ? Inciter de manière « récréative » les fumeurs à jeter les restes de leurs cigarettes dans des bornes connectées.

Les deux bornes prototypes de GreenMinded sont en test à Lille et elles offrent des résultats encourageants avec 46 % de mégots en moins à 10 mètres à la ronde. En plus d’offrir un cendrier aux usagers, la “Borne to recycle” est également ludique.

Les fumeurs sont ainsi invités à répondre à un sondage en y jetant leur cigarette. Une vidéo de promotion de GreenMinded donne l’exemple suivant : à la question « êtes-vous heureux aujourd’hui ? » , les fumeurs peuvent insérer leur mégot dans une réponse indiquant oui ou non.

Une réponse astucieuse à un problème de pollution d’ampleur mondiale

Le développement d’entreprises spécialisées dans le recyclage de mégots en France est en plein essor, car le problème est de taille. La co-fondatrice de GreenMinded explique ainsi comment les « Bornes to recycle » se sont mises en place : « On s’est rendu compte que les mégots de cigarettes étaient le premier déchet mondial, qu’un mégot détient 4 000 substances toxiques et pollue jusqu’à 500 litres d’eau ».

En plus d’être le premier polluant, le nettoyage de ces déchets a un coût important : « Une ville comme Paris dépense 5 000 euros par jour pour leur enlèvement, sans compter les frais d’incinération ni ceux liés à la dépollution des eaux usées”, explique Alice Comble.

GreenMinded se penche aussi sur la sensibilisation des fumeurs. Les bornes affichent une campagne pour “changer sur le long terme le comportement des citoyens”. Avant l’été 2018, de nouvelles bornes devraient être installées aux quatre coins de Lille. Et on espèce en voir fleurir dans d’autres villes françaises


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux