8. La forêt tropicale du Myanmar (superficie : environ 64 000 km2)

Anciennement connu sous le nom de Birmanie, le Myanmar est l’archétype de l’idée que l’on pourrait se faire d’une jungle avec sa forêt tropicale luxuriante et dégoulinante d’humidité, ses grandes rivières boueuses et des animaux exotiques comme les éléphants et les gibbons. La forêt pluviale du Myanmar est très importante, car l’écorégion présente un éventail de niches climatiques qui soutiennent l’habitat de la flore et de la faune des régions indienne, indochinoise et indomalaise, contribuant à la grande diversité d’espèces de ces régions. Si seulement 6 % de cette forêt est considérée comme une zone protégée, la moitié des zones non protégées sont quasiment intactes.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments