Inquiet du sort des abeilles, un apiculteur s’est lancé dans un pari fou pour les sauver. Il a décidé d’envoyer à chaque personne souhaitant agir un sachet de graines de trèfles à planter. Trois mois après, 60 000 personnes ont répondu présent. Un début prometteur mais beaucoup de chemin reste à faire.

AIDER LES ABEILLES AVEC QUELQUES GRAINES ?

Pour Nicolas Puech, 2019 est une année placée sous le signe de l’abeille. En commençant cette nouvelle année, il a décidé de réagir face à l’hécatombe dont sont victimes ces insectes dans le monde. Apiculteur, Nicolas sait que le réchauffement climatique, l’urbanisme et les pesticides nuisent aux insectes. Mais il ne se laisse pas abattre et a choisi de se lancer un défi.

Toute personne qui lui en fera la demande se verra envoyer un sac de graines de trèfles. En fleurissant, les trèfles donnent aux abeilles de quoi se nourrir et polliniser d’autres fleurs. Contre toute attente, son défi a dépassé toutes ses espérances.

Une abeille butinant une fleur de trèfle

UN APPEL QUI A RÉSONNÉ A TRAVERS LE MONDE

En seulement trois mois, Nicolas Puech a reçu 60 000 demandes. Le plus fou est que ces dernières ne viennent pas uniquement de France. Des anonymes provenant d’Europe, d’Amérique du Nord et même d’Afrique ont décidé de se rallier à sa cause. Ces milliers de témoignages montrent que le sort des abeilles touche de nombreuses personnes, notamment les scientifiques.

L’apiculteur a notamment vu des bénévoles l’aider à trier plus de 40 000 lettres en un week end. « Des bénévoles m’ont dit, samedi, qu’ils avaient hésité entre la marche pour le climat et venir mettre sous pli les lettres pour les abeilles. Ils ont choisi de venir ici parce que pour eux c’était plus concret. » Des milliers de graines ont ainsi été envoyés. Si vous avez fait une demande entre janvier et début mars, surveillez votre boite aux lettres car elles devraient arriver sous peu !

Une ruche en pleine activité

SENSIBILISER DÈS LE PLUS JEUNE ÂGE

Malgré la réussite de son défi, Nicolas Puech ne compte pas s’arrêter là. La distribution de graines continue mais il souhaite accomplir d’autres actions de sensibilisation notamment auprès des enfants. Un concours sera organisé dans plusieurs écoles en septembre prochain avec l’aide de l’association Natur’ Miel.

En 2020, l’envoi de graines sera également reconduit. Mais l’apiculteur a déjà annoncé qu’une nouvelle plante sera envoyée à ceux qui le souhaitent. Le combat pour sauver le abeilles est donc loin d’être terminé !

Planter quelques graines peut aider de nombreuses espèces

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de