Invité sur RTL dimanche dernier, le ministre de l’Agriculture a évoqué plusieurs sujets concernant la protection des animaux. Il a annoncé le lancement d’une mission parlementaire concernant les abandons d’animaux en France.

Une mission sur l’abandon des animaux domestiques

Le ministre de l’Agriculture, Didier Guillaume, a fait savoir son mécontentement vis-à-vis de certains comportements envers les animaux. Le dimanche 17 novembre, dans l’émission « Le Grand Jury » diffusée sur RTL, LCI et Le Figaro, le ministre a annoncé le lancement d’une mission parlementaire sur les abandons des animaux de compagnie.

En effet, la France détient le triste record du pays européen qui abandonne le plus d’animaux domestiques. « Il est absolument scandaleux d’abandonner plus de 100 000 animaux de compagnie par an, chiens ou chats, dont une grande partie est euthanasiée, et dont l’autre, heureusement, est accueillie par des bénévoles », a-t-il indiqué.

Selon la SPA, plus de la moitié de ces abandons se produisent pendant la période estivale, avant les vacances. La mission devra dire « quelle est la situation exactement aujourd’hui ». « Il faut des chiffres, quelque chose qui soit non discutable […] et expliquer aux Françaises et aux Français qu’il y a des règles », ajoute-t-il. Un rapport devrait être rendu dans six mois.

La fin de la castration à vif des porcelets

Didier Guillaume a également donné son avis sur la castration à vif des animaux : « La castration des porcelets, la castration à vif, sera interdite à la fin de l’année 2021« , a-t-il déclaré. « On verra la décision qui sera prise » sur la manière dont il faudra castrer, « mais fin d’année 2021, on arrêtera la castration des porcelets à vif, il faudra faire autre chose, il faudra une anesthésie« , a-t-il poursuivi.

Le ministre a aussi rappelé son projet de mettre fin au broyage des poussins d’ici fin 2021. “Si on le fait tout de suite, qu’est-ce qui se passe ? Il n’y a plus d’œufs”, avait-il toutefois indiqué au micro de France Inter. La France travaille avec l’Allemagne pour atteindre cet objectif.

Une réunion se tiendra début 2020 avec les filières française et allemande (professionnels et recherche) pour que les procédures se passent plus vite. Alors, que pensez-vous des annonces du ministre de l’Agriculture ?

COMMENTEZ
4

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
4 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Andre COUTANDLefrancoismeyvaert Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
meyvaert
Invité
meyvaert

Absolument d’accord ! En Belgique, c’est la ministre Tellier (écolo) qui a en charge le dossier bien-être animal, et l’asbl Gaia est très active pour alerter le public et stimuler nos dirigeants. Il faut que les gens comprennent que l’animal est un être vivant, qu’il souffre, et l’éducation à ce… Lire la suite »

Lefrancois
Invité
Lefrancois

Il faut absolument que les personnes qui abandonnent leur animal soient jugés au tribunal et sévèrement punis !