achinthamb / Shutterstock.com

Fin juillet, Google a demandé aux 174 000 employés d’Alphabet d’augmenter leur productivité lors d’une réunion générale. Selon un employé anonyme, il y aurait eu un « véritable changement d’ambiance » au sein de l’entreprise au cours de ces dernières semaines.

Google a fait cette demande après l’annonce de résultats trimestriels décevants. Cette année, le groupe a connu une augmentation de ses recettes de seulement 13 % au cours du second trimestre de l’année, contre 62 % sur la même période l’année dernière.

« Il y a de réelles inquiétudes quant au fait que notre productivité dans son ensemble n’est pas là où elle doit être pour le nombre d’employés que nous avons et nous devrions réfléchir à la manière dont nous pouvons minimiser les distractions et vraiment relever la barre en matière d’excellence des produits et de productivité », a déclaré Sundar Pichai, PGD de l’entreprise, lors de la réunion générale.

Bien que le géant californien n’ait pas annoncé de réduction d’effectif, les employés semblent inquiets à ce sujet. Un média américain aurait obtenu une capture d’écran d’un message adressé aux employés, avertissant que des licenciements seraient inévitables si les résultats ne s’améliorent pas. « La société aura un examen global de la productivité des ventes et de la productivité en général (…) si les résultats du prochain trimestre ne pointent pas vers le haut, il y aura du sang dans les rues », auraient indiqué des cadres supérieurs dans le message.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments