― Primakov / Shutterstock.com

Pour lutter contre la désinformation liée au coronavirus, Google a décidé de supprimer les publicités mensongères sur le sujet. Ainsi, ceux qui gagnent de l’argent en diffusant des théories du complot ne pourront plus le faire sur cette plateforme.

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, les fausses informations pleuvent. Théories du complot, faux « remèdes miracles »… Internet et les réseaux sociaux sont l’endroit privilégié de ce type de fausses rumeurs. Google a décidé de mettre fin à cela, en interdisant les publicités mensongères sur sa régie publicitaire Google Ads. Plus exactement, ils vont désormais interdire les contenus qui contredisent explicitement un “consensus scientifique faisant autorité”.

Parmi ces fausses informations, il y a celles affirmant qu’un laboratoire chinois serait à l’origine de la pandémie de coronavirus, ou bien Bill Gates, ou encore les publicités sur les faux remèdes, comme des décoctions de plantes ou autres. Selon Bloomberg, cette mesure s’appliquera dès le mois prochain.

Google n’est pas la seule plateforme à prendre de telles mesures. Ainsi, en février déjà, Facebook avait supprimé les publicités faisant référence à de faux remèdes miracles, tels que l’eau de Javel par exemple. Twitter a également supprimé de tels posts. Alors que la France vient de rendre le port du masque obligatoire dans les lieux publics clos, le nombre de fausses informations circulant sur une inefficacité inavérée de ce dernier ne fait qu’augmenter. Il était donc nécessaire de faire quelque chose à ce sujet.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de