Golfe du Mexique
Image d’illustration — Maridav / Shutterstock.com

En 2021, un portail océanique s’était ouvert dans le golfe du Mexique. À présent, il est touché par une fuite de méthane. Explications.

Appelé Ku-Maloob-Zaap, ce portail océanique dans le golfe du Mexique perd du méthane par tonnes. Comme l’a rapporté Reuters, il a rejeté environ 44 064 tonnes de méthane dans l’atmosphère en seulement 24 jours en août. Cela correspond à une fuite de 3,7 millions de tonnes de dioxyde de carbone. Selon l’Environnemental Protection Agency (EPA), cela correspond à la même quantité que 719 926 foyers combinés consommant de l’électricité, par an.

Cette situation est une catastrophe environnementale des plus inquiétantes. Le méthane ne reste pas aussi longtemps que le CO2 dans l’atmosphère. Toutefois, les spécialistes estiment qu’il est 80 fois plus dangereux en tant que gaz à effet de serre.

Une question se pose finalement : quand le danger des combustibles fossiles pour notre santé l’emportera sur les bénéfices qui en sont tirés ? Qu’en pensez-vous ?

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments