― Kathy Hutchins / Shutterstock.com

George R. R. Martin, célèbre auteur américain de la saga Game of Thrones, pourrait bien être envoyé en prison. La faute à une plaisanterie qu’il a lui-même faite l’année dernière, où il promettait que, si son nouveau livre n’était pas sorti avant la Worldcon, ses fans pourraient le jeter en prison pour le pousser à écrire son livre. Un an plus tard, ces derniers n’ont pas oublié…

C’était une plaisanterie qu’il avait faite en mai 2019. Dans une note de blog, il avait affirmé : « Mais je vous le dis — si je n’ai pas The Winds of Winter en main quand j’arrive en Nouvelle-Zélande pour la Worldcon, vous avez ici ma permission écrite formelle de m’emprisonner dans une petite cabane. »

Bien sûr, à cause de la crise sanitaire en cours, la Worldcon n’a pas pu se dérouler comme prévu. Elle a toutefois été présentée virtuellement. Depuis 2011, ses fans attendent la suite de la saga, depuis la publication de A Dance with Dragons. L’auteur n’a pas livré la suite de son récit depuis. Il avait également proposé d’être enfermé sur White Island, une petite île inhabitée de Nouvelle-Zélande, au pied d’un volcan actif et entouré d’acide sulfurique. Les fans n’ont pas manqué de le rappeler à leur auteur préféré.

Aux dernières nouvelles, l’écrivain annonce qu’il est toujours dans l’écriture de son livre. « Au moins, le confinement forcé m’a aidé à écrire. Je passe de longues heures chaque jour sur The Winds of Winter, et je progresse régulièrement. J’ai terminé un nouveau chapitre hier, un autre il y a trois jours, un autre la semaine précédente. Mais non, cela ne signifie pas que le livre sera terminé demain ou publié la semaine prochaine. Ce sera un livre énorme, et j’ai encore un long chemin à parcourir. » Reste à savoir si les fans seront toujours au rendez-vous quand le livre paraitra.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de