Un modèle à suivre : voici comment le Danemark a réduit de 25 % le gaspillage alimentaire

Véritable fléau des temps modernes et de la société de consommation, le gaspillage alimentaire participe aux nombreux abus qui conduisent à un épuisement des ressources naturelles de la planète. Le Danemark, cependant, a réussi à réduire la proportion de ce gâchis grâce à plusieurs initiatives.

Selon Esben Lunde Larsen, ministre danois de l’Alimentation et de l’Environnement, « chaque année, les consommateurs et la grande distribution gaspillent une quantité de nourriture qui pourrait remplir 9 730 chariots de supermarché ». Mais pour faire face à ce « problème économique et environnemental », le pays a d’ores et déjà montré sa bonne volonté.

Du gaspillage alimentaire via Shutterstock
Du gaspillage alimentaire via Shutterstock

Plusieurs initiatives ont ainsi permis de réduire le gâchis alimentaire de 25 %. Par exemple, à Copenhague, un supermarché nommé « WeFood » a ouvert ses portes en 2016. Le principe ? Tous les produits qui y sont vendus sont périmés ou disposent d’emballages abîmés.

Ce concept permet de réduire le coût des denrées proposées jusqu’à 50 %, mais surtout, d’éviter le gaspillage. D’ailleurs, dans le même sens, d’autres types de commerces ont vu le jour au Danemark, où les clients peuvent acheter leurs aliments en vrac, sans payer les emballages de leurs produits.

Du gaspillage alimentaire via Shutterstock
Du gaspillage alimentaire via Shutterstock

Également, et parce qu’une immense part du gaspillage alimentaire passe par l’élimination d’aliments peu esthétiques au profit de ceux jugés plus beaux, les restaurants Rub og Stub ont vu le jour en 2013, des établissements dans lesquels la cuisine se fait à partir des invendus de l’industrie alimentaire.

Enfin, une autre initiative a participé à la bonne voie prise par le Danemark en matière de gâchis : l’application Too Good To Go, une application créée par des Français et lancée fin mai 2016 dans l’Hexagone avant d’être reprise, entres autres, par les Danois.

Du gaspillage alimentaire via Shutterstock
Du gaspillage alimentaire via Shutterstock

La plateforme permet d’indiquer aux consommateurs quelles denrées invendues proposent les différents commerces. De cette manière, les particuliers peuvent disposer de produits à très bas prix qui étaient destinés à être jetés. Depuis qu’elle est disponible, l’application a été téléchargée plusieurs centaines de milliers de fois, essentiellement au Danemark et en Allemagne.

Du gaspillage alimentaire via Shutterstock
Du gaspillage alimentaire via Shutterstock

Toutes ces solutions sont aussi efficaces et ingénieuses qu’elles sont utiles à la planète. Car chaque aliment non jeté et consommé permet à la planète d’être préservée en étant moins sollicitée. Si ce type d’actions vous intéresse, découvrez également ces baskets fabriquées à partir de déchets récupérés dans la mer.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux