Retour sur l’incroyable succès des Game and Watch, les toutes premières consoles portables de Nintendo !

Certains d’entre vous s’en souviennent, dans les années 80 jusqu’au début des années 90, la société Nintendo a produit ce que l’on nomme le Game and Watch, l’une des toutes premières consoles portables. Celle-ci servait aussi de réveil et de montre, d’où son nom. Vendue tout de même à 43,4 millions d’exemplaires dans le monde, ce fut un franc succès que SooGeek vous fait découvrir ou redécouvrir.

En 1977, Gunpei Yokoi, voyageant à bord du Shinkansen (le train à grande vitesse), a vu un homme d’affaires s’ennuyer et jouant avec un écran LCD de calculatrice en appuyant sur ??les boutons. Yokoi pensa alors à l’idée d’une montre qui est couplée à une machine de jeu de figurines et qui permettrait de tuer le temps. Le premier Game and Watch voit alors le jour le 28 avril 1980, sous le nom de Ball. Le succès est immédiat et Nintendo se rend vite compte que la majorité des acheteurs sont des enfants, ce qui encourage la firme à sortir de nouveaux jeux à destination de ce jeune public. C’est sur cette console que les personnages les plus célèbres de la marque naissent comme Mario, Donkey Kong ou encore Link. Le Game and Watch est réparti en 11 séries différentes, chacune ayant sa spécificité visuelle.

Silver (1980)

game-watch-silver-fire

Ce nom est dû à la couleur de la coque (argentée).

Gold (1981)

game-watch-gold-manhole

Comme la série précédente, la gamme Gold tient son nom de la couleur de sa coque.

Widescreen (1981-1982)

game-watch-widescreen-mickey-mouse

C’est la première véritable série destinée aux enfants. Les Game and Watch arborent des coques et des graphismes hauts en couleur, ainsi qu’un écran plus grand, mais c’est aussi à ce moment que les héros de dessins animés débarquent dans les consoles comme Mickey Mouse.

Multiscreen (1982-1989)

game-watch-multiscreen-donkey-kong-2

Cette série est la première ayant un double écran ce qui permet un gameplay plus riche et c’est lors de la conception du jeu Donkey Kong Multiscreen que la croix directionnelle fut inventée.

Tabletop (1983)

game-watch-tabletop-donkey-kong-jr

Les consoles adoptent des graphismes extrêmement colorés et une qualité de son meilleure que les autres séries mais impossible à mettre en poche, résultat elle ne se vend pas bien.

Panorama (1983-1984)

game-watch-panorama-mickey-mouse

Cette série a une taille comparable aux TableTop : seul le design change. Certains jeux de cette série sont des rééditions de jeux TableTop.

New Widescreen (1982-1991)

game-watch-new-widescreen-mario-the-juggler

Encore plus colorée.

Super Color (1984)

crab-grab-super-color-ud-202-occasion-loose-game-watch-

La seule innovation lors de la création de cette gamme est l’utilisation de l’écran LCD de manière verticale et non horizontale comme dans les autres gammes.

Micro Vs Systeme (1984)

game-watch-micro-vs-system-donkey-kong-3

Cette gamme permet de jouer à deux sur la même console grâce aux deux pads de boutons qui se détachent.

Crystal Screen (1986)

game-watch-crystal-screen-climber

Les Game and Watch de la gamme Crystal Screen comme le nom l’indique ont des écrans transparents ce qui permet de voir à travers.

Mini Classics (1998)

gamewatch

Les Minis Classics sont des rééditions sous la forme de porte-clefs. Tout mignon !

M. Game & Watch est un peu la mascotte de cette console, d’abord apparu comme un personnage jouable dans Super Smash Bros. Melee, le personnage a été créé comme en hommage à la série Game & Watch, ses attaques sont constituées d’éléments de différents titres de la célèbre console. Par exemple, son attaque spéciale est la poêle de Chef qui fait référence au célèbre jeu Chef.

250px-Mr._Game_&_Watch_SSB4

En Union soviétique, des clones de certains jeux sont apparus dans les années 1980 et ils ont été vendus sous la marque Elektronika. Un large succès donc pour cette console. On peut d’ailleurs constater que le modèle de la Nintendo DS Lite est proche de celui des Game and Watch Multiscreen avec ses deux écrans fins. En avril 2010, Nintendo a offert à ses clients japonais ayant cumulé 400 points d’achat une reproduction du Game and Watch Ball. La boutique du club Nintendo européen offre la possibilité de recevoir ce même modèle en échange de 1200 pièces.

On peut dire que ces premiers pas de Nintendo dans le monde de la console portable ont été un franc succès. Les prémices de ce que sera bien plus tard la GameBoy puis la Nintendo DS restent un bon souvenir dans la mémoire des joueurs et furent une véritable base de lancement pour tous les héros de la firme japonaise. Quelle version du Game and Watch préférez-vous ?


Si nous osons dire la vérité sur le passé, peut-être oserons-nous dire la vérité sur le présent.

— Ken Loach