fourmis
— Ricardo Javier / Shutterstock.com

Connues pour avoir des colonies particulièrement organisées et coordonnées, les fourmis sont elles aussi victimes d’autres organismes encore plus sophistiqués qu’elles, qui cherchent à infiltrer leurs sociétés.

Ces envahisseurs sont appelés myrmécophiles et sont le sujet de The Guests of Ants, un livre tout récent, écrit par le biologiste Bert Hölldobler et par l’écologiste comportementale Christina Kwapich. Ce duo a analysé les espèces qui viennent perturber l’équilibre des colonies de fourmis, en profitant d’elles, que ce soit en se faisant passer pour des fourmis ou en manipulant leur comportement. L’un d’eux est un cafard qui vient directement dans les nids de la fourmi coupeuse de feuilles du Texas (Atta texana).

Attaphila fongicide, de son nom, s’accouple avec les reines ailées lorsqu’elles quittent le nid. En plus de cela, il se nourrit du champignon cultivé par la colonie, voleur ! Nous pouvons également citer la larve de syrphe Microdon, qui se délecte de la couvée de larves de fourmis.

Malgré d’incroyables compétences dans l’organisation de leur colonie, les fourmis ont manifestement encore à apprendre pour se défendre et lutter contre ce type de prédateurs ! Pour aller plus loin, voici 10 faits fascinants sur les fourmis.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments