Tombe roi Arthur
© JamesWoolley

C’est une première pour le monde de l’archéologie. En effet, des archéologue ont entamé la fouille d’une tombe liée au roi Arthur. Explications.

Située sur une colline surplombant la Golden Valley et la Wye Valley dans le Herefordshire, en Angleterre, la pierre du roi Arthur est actuellement analysée par une équipe d’archéologues de l’université de Manchester. À l’heure actuelle, seules les grandes pierres de la chambre intérieure subsistent encore. La chambre est formée de neuf pierres verticales et d’une grosse pierre pesant environ 25 tonnes.

Afin d’étudier de plus près ce site lié au roi Arthur depuis le XIIIe siècle et datant de 3 700 avant J.-C. à 2 700 avant J.-C., les archéologues ont tondu le gazon autour de la pierre. De quoi exposer au grand jour la stratigraphie s’y trouvant et de repérer tous les vestiges archéologiques.

Les spécialistes espèrent que ces nouvelles fouilles permettront de révéler des vestiges similaires à ceux déjà trouvés dans des monuments de la région, comme des éclats de silex, de la poterie ou encore des pointes de flèches. Cela permettrait de nous offrir de nouvelles informations sur les constructeurs de tombes de l’époque et de mieux comprendre la taille et la forme qu’avait la pierre d’Arthur à l’origine. « La pierre d’Arthur est l’un des monuments de l’âge de pierre les plus importants du pays, et cette fouille offre une chance vraiment rare et passionnante au public de venir voir l’archéologie en action », a expliqué Ginny Slade, responsable des bénévoles chez English Heritage. Pour aller plus loin, découvrez la vérité sur le roi Arthur et les chevaliers de la Table ronde.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
louis
louis
26 jours

c’est en fait une discothéque du néolithique selon indiana jones il n’y a aucune corrélation avec le roi arthur !

2273661.jpg
Flo
Flo
26 jours

Personne ne retrouve de squelettes mais ce sont des tombes. On adore les versions officielles.