— Anton_Ivanov / Shutterstock.com

Fossilés dans une bataille à mort, des guépards préhistoriques ont été découverts dans le Grand Canyon. Explications.

Le guépard américain sorti de terre

Le guépard américain ou Miracinonyx a disparu depuis longtemps. Mais, une récente étude publiée dans le Bulletin du Musée d’histoire naturelle et des sciences du Nouveau-Mexique a jeté un tout nouvel éclairage sur cette espèce après la découverte de fossiles dans des grottes le long du Grand Canyon. Auparavant, ils étaient considérés comme des pumas.

Dans cette nouvelle étude, les chercheurs expliquent avoir réalisé une analyse des fossiles. Grâce à cela, ils peuvent affirmer que ces animaux fossilisés ne sont pas des pumas de Rancholabrean mais bel et bien des guépards américains. « Nous soutenons qu’il n’y a pas d’enregistrement du Pléistocène tardif de P. concolor pour le Grand Canyon », indiquent les spécialistes. 

— Stu Porter / Shutterstock.com

Des analyses poussées

Les chercheurs ont analysé trois grottes différentes qui abritaient autrefois des fossiles de puma : la grotte Rampart, la grotte Newt Door et la grotte Stanton. Dans la première, ils ont trouvé deux fossiles de guépards datant d’il y a 19 000 à 24 000 ans. La mort du premier est difficile à déterminer et le second aurait pu mourir à la suite d’un violent combat avec un autre animal de la même espèce.

Cette dernière possibilité s’appuie sur le fait que les fossiles révèlent des marques de perforation sur le crâne, la mâchoire inférieure et le long de la colonne vertébrale. Des perforations probablement faites par un autre guépard préhistorique ont déclaré les chercheurs.

« Les attaques violentes ne sont pas rares chez les grands félidés et sont bien documentées chez le Puma concolor du sud-ouest nord-américain. Les fossiles du Grand Canyon montrent que ce félidé était adapté aux hautes terres sèches et aux canyons rocheux. Pour survivre dans ce genre de conditions, M. trumani a dû être capable de traverser les pentes abruptes du canyon pour chasser les ongulés adaptés aux canyons et autres proies du canyon. Les félins modernes qui correspondent le mieux à ce type d’écologie actuelle sont le léopard des neiges (Uncia uncia) et le guépard asiatique (Acinonyx jubatus venaticus) », détaille l’étude.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments