Image d’illustration ― David Portigal / Shutterstock.com

Fort Boyard a fait une grande annonce qui rejoint celle de Barbara Pompili sur la fin progressive des animaux sauvages dans les cirques itinérants. Même si la société Adventure Line Productions qui produit l’émission ne souhaite pas se séparer de ses tigres, les félins ne seront pas remplacés après leur retraite. Une annonce qui laisse perplexe.

Les mythiques félins placés dans la salle du trésor vont toutefois encore devoir rester longtemps dans l’enceinte du fort. Âgés de 3 et 9 ans, la retraite des tigres dépend de beaucoup de choses comme l’indique la production de Fort Boyard : « Cela dépend aussi de l’état physique général, il y a des tigres et des lions qui sont encore en piste à 20 ans ! »

La productrice Alexia Laroche-Joubert précise au Parisien que « Kali, âgé de 15 ans, a pris sa retraite, et nous avons décidé de ne pas le remplacer. C’est exactement ce que prévoit aussi de faire l’État avec les delphinariums. » Cette décision a été prise avant les déclarations de la ministre de la Transition écologique, précise-t-elle.

Par ailleurs, les félins nommés Tosca et Kashemir résident le reste de l’année au parc du Puy-du-Fou. La production souhaite préserver « au mieux un univers qui est propre à Fort Boyard depuis plus de 30 ans ». C’est pourquoi, la productrice précise : « Au-delà de cela, nous travaillons en étroite collaboration avec les services vétérinaires de la région qui, chaque année, viennent vérifier nos infrastructures pour s’assurer que les tigres seront dans de bonnes conditions pendant la durée où ils seront sur le fort (hygiène, place, nourriture, eau). »

Une avancée minime qui ne va pas satisfaire Hugo Clément qui souhaite une version « sans animaux le plus rapidement possible », ni Rémi Gaillard. Ce dernier ne viendra pas défendre une association tant que « la production utilisera des animaux pour faire le show ».

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de