— LilKar / Shutterstock.com

Certes, les feuilles mortes sont biodégradables, mais cela reste des déchets, et il existe très certainement des moyens intelligents pour les utiliser. La ville d’Amiens l’a très bien compris, et elle les ramasse pour les utiliser pour le chauffage.

Un système de valorisation très efficace des feuilles mortes

Depuis 2014, la ville d’Amiens veille à ramasser toutes les feuilles mortes chaque automne afin que ces milliards de feuilles qui pourraient inutilement finir à la décharge soient revalorisées énergétiquement. C’est notamment le service Espaces verts qui procède au ramassage des feuilles afin de produire du compost et du méthane et ainsi produire de l’électricité sur le réseau d’EDF. Ce système judicieux permet à la ville de chauffer plus de 4000 foyers pendant une année entière.

Il est à savoir que la ville d’Amiens compte environ 50 000 arbres, ce qui leur permet de ramasser environ 500 tonnes de feuilles mortes par an. Le ramassage de feuilles se fait sur une durée d’environ 6 à 8 semaines par 60 employés d’Espaces verts. Après la collecte, les feuilles sont envoyées à l’usine de méthanisation d’Amiens Nord pour être transformées en biogaz.

Une initiative verte isolée pour la ville d’Amiens

Par ailleurs, les habitants peuvent également participer au ramassage et déposer leurs feuilles mortes dans l’une des trois déchèteries vertes de la ville par la suite. En plus de l’électricité, une partie de ces feuilles mortes sont également utilisées pour produire de l’engrais. Pour la ville d’Amiens, ce système est une véritable aubaine économique et écologique.

Malheureusement, ce mouvement vert ingénieux est une rare exception dans les villes françaises. En effet, seulement 0,0004 % de la production d’électricité en France provient du recyclage de feuilles mortes. Pourtant, la ville d’Amiens a prouvé son efficacité et Patrick Desseaux, chargé du développement durable et de la politique des déchets d’Amiens Métropole, a déclaré : « On ne l’aurait pas adoptée si on ne faisait aucune recette. La ville d’Amiens a même réduit de 10 % la taxe des ordures ménagères. »

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de