Rendez-vous annuel incontournable dans le monde du cinéma, le festival de Cannes est également le théâtre d’un immense gâchis, d’après les associations écologistes. Des militants pro-climat ont, ces derniers jours, dénoncé la consommation abusive et la pollution démentielle qu’engendrent les 12 jours du festival de Cannes. Explications.

Une ville aux multiples visages

Durant les 12 jours du festival de Cannes, la ville du sud de la France devient le centre du monde du cinéma, accueillant de multiples stars internationales. À cette occasion, la population est multipliée par trois, sous l’effet de l’arrivée des artistes et de leur personnel. Cet afflux massif entraîne forcément une augmentation de la consommation sur place, et ce dans tous les domaines : l’aéroport de Cannes, tout comme celui de Nice à proximité, connaissent une affluence record.

Les hôtels représentent également l’un des domaines qui profitent le mieux de cette occasion. Accueillant une clientèle régulière et annuelle de luxe, ils sont constamment complets. Tout cela entraîne forcément une consommation grossièrement énergivore, à l’image des multiples voitures et taxis privés qui conduisent les stars à leur chambre, afin d’éviter les bouchons de la ville.

Il est également rapporté que le festival entraîne d’autres types de consommation, à l’image du célèbre tapis rouge. Il est en effet changé trois à quatre fois par jour. Le maire LR de Cannes, David Lisnard, rappelle qu’il est cependant fait de matières recyclées. Plus important, les milliers de prospectus qui sont distribués chaque jour finissent très souvent dans la mer. La présidente de l’association pour la défense de l’environnement et de la nature (ADEN), Geneviève Huchet, dénonce une « consommation frénétique ». Il y a quelques années, en 2012, le festival de Cannes avait déjà été qualifié de « festival de la pollution » par le collectif de l’Expédition Méditerranée en Danger.

Une consommation au service des stars

Le dernier chiffre connu des conséquences du festival de Cannes sur l’environnement est celui de 2015 : il avait alors à l’époque généré 1900 tonnes de déchets supplémentaires par rapport aux autres périodes de l’année dans la même ville, selon l’association ADEN.

Les responsabilités d’une telle pollution ne retombent donc pas seulement sur les épaules des organisateurs. En marge de la pollution que le festival engendre, les stars se montrent particulièrement gourmandes en matière de qualité de vie et se livrent souvent à des excès pendant ces 12 jours.

À titre d’exemple, les nombreux feux d’artifice tirés depuis les yachts sont responsables d’une pollution sévère, qui trouble par la même occasion les oiseaux marins à cause des lumières. Également, c’est durant cette période que les jets privés commencent à circuler de plus en plus fréquemment, ce qui continuera pendant toute la période estivale. Les habitants à proximité de l’aéroport se montrent de plus en plus exaspérés, puisque l’aéroport de Cannes enregistre de plus en plus de mouvements d’atterrissage et de décollage. C’est ce que l’on qualifie « d’avions d’affaires », et en 2018 la ville a enregistré 1700 mouvements. Techniquement parlant, c’est environ 54 mouvements par jour, le tout connaissant un pic à plus de 2000 en été.

Tout cela entraîne une pollution exponentielle, mais également une nuisance sonore qui peut facilement dépasser les 80 dB à certains moments de la journée. L’association de défense contre les nuisances sonores (ADNA) explique que cela est dû aux aéronefs, possédant des turboréacteurs plus bruyants que le bruit ambiant, ce qui a pour effet de troubler la tranquillité et le calme des habitants.

Enfin, d’après Albert Dauphin, le président de l’association, les habitants retrouveraient régulièrement du kérosène dans leur jardin. Tout cela serait à cause des petits appareils, à savoir les jets privés, qui ne provoquent pas de combustion complète du carburant lors de petits vols, ce qui est fréquent à cette période.

COMMENTEZ
5

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
5 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
5 Auteurs du commentaire
FifajeanRhapsode13jeanne-Marie MarchandRobert Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Robert
Invité
Robert

Vous pouvez aussi finir de transformer Cannes en maison de retraite ce qu’elle est le reste de l’année…..

jeanne-Marie Marchand
Invité
jeanne-Marie Marchand

Ayant habité Cannes pendant de nombreuses années nous sommes habitués à cette pollution de toute sorte et Cannes bâtie sur la mer se retrouvera dans la mer
à cause justement ces pollutions