36 femmes scientifiques d’exception qui ont marqué à jamais notre monde

L’Histoire a retenu bon nombre de grands scientifiques ayant fait d’incroyables découvertes. Si les hommes sont plus facilement cités, beaucoup de femmes scientifiques méritent d’être reconnues pour leurs recherches et leurs travaux. Chacune dans leur domaine, elles ont participé au progrès. Le DGS dresse le portrait de ces femmes hors du commun.

visu-femme-science-23

Madeleine Brès (1842-1921) : Médecin

Dès le plus jeune âge, Madeleine Brès, née à Bouillargues (Gard), a la vocation de devenir médecin. Quand elle débarque à Paris, Madeleine se présente devant le doyen de la faculté de Médecine de Paris (Charles Adolphe Wurtz) et lui demande si elle peut s’inscrire. Il accepte de le faire à condition qu’elle obtienne un baccalauréat de lettres et de sciences. Elle y parvient trois ans plus tard et se présente devant lui. A l’époque, il est délicat qu’une femme fasse des études, même si trois femmes étrangères ont été acceptées en médecine. Elle va devenir la première Française à obtenir son diplôme de docteur en médecine, après que sa candidature a été appuyée par l’impératrice Eugénie. Elle obtient son diplôme grâce à une thèse sur l’allaitement. Une fois docteur, elle officie comme professeur d’hygiène et travaille sur les questions de puériculture. Madeleine Brès restera à jamais un précurseur.


Le caméléon peut lancer sa langue jusqu’à 96 km/heure en un centième de seconde

— @DailyGeekShow