― Frederic Legrand – COMEO / Shutterstock.com

En 2018, la Mairie de Paris avait nommé onze femmes et cinq hommes à des postes de direction dans ses services. Aujourd’hui, l’équipe municipale de la socialiste Anne Hidalgo est épinglée par l’État pour avoir embauché trop de femmes directrices. Celle-ci va notamment devoir régler une amende de 90 000 euros. Une sanction jugée « absurde » par la maire de la ville.

90 000 € d’amende pour avoir nommé trop de femmes

La loi Sauvadet du 12 mars 2012 impose un taux minimum de personnes de chaque sexe pour les primo-nominations sur les emplois de l’encadrement supérieur des trois versants de la fonction publique. Cette loi impose notamment un taux minimal de 40 % d’individus de même sexe. Or, la Mairie avait dépassé ce taux il y a deux ans. En 2018, onze femmes occupaient un poste de direction contre cinq hommes. Par conséquent, la Ville de Paris doit tout de même s’acquitter de l’amende de 90 000 euros.

« Ce chiffre très élevé contribue fortement à la féminisation des emplois de l’encadrement supérieur et dirigeant. Il aboutit toutefois à un non‑respect de l’objectif légal de 40 % de nominations de personnes de chaque sexe dans ces emplois », a indiqué le ministère de la Fonction publique dans son bilan annuel.

— Kiev.Victor / Shutterstock;com

Une amende absurde déclare Anne Hidalgo

De son côté, Anne Hidalgo a qualifié cette décision d’absurde. « Je vais me réjouir aujourd’hui que nous ayons été condamnés à une amende. Ce qui est très beau avec la bureaucratie c’est qu’elle ne connaît absolument pas le discernement et donc, elle ose tout. Cette amende est évidemment absurde, injuste, irresponsable, dangereuse », a-t-elle déclaré, soulignant qu’il est important de promouvoir les femmes avec détermination, car le retard en France est encore très grand.

« Il est paradoxal de nous reprocher des nominations qui permettent de rattraper le retard que nous avions », a déclaré Antoine Guillou, l’adjoint d’Anne Hidalgo qui est chargé des ressources humaines.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
Laborde Antoine Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Laborde Antoine
Invité
Laborde Antoine

Et en plus elles sont payées AUTANT que les hommes, à travail égal. Mais où va-t-on?