Alors que les femmes sont quotidiennement victimes de discriminations sociétales et salariales, le célèbre jeu de société a choisi de « compenser » cet écart en instaurant de nouvelles règles qui mettent la gent féminine à l’honneur. En effet, le jeu bouscule ses traditionnelles règles et avantage les femmes financièrement, en leur allouant plus de revenus au début du jeu, ainsi qu’à chaque fois qu’elles passent par la case départ.

De plus, la fameuse mascotte du jeu, l’homme d’affaires à moustache, est remplacé par sa nièce, une investisseuse qui, contrairement au magnat de l’immobilier qui achète des propriétés, investit dans des innovations créées par des femmes, comme par exemple le chauffage solaire, le Wi-Fi, le cookie aux pépites de chocolat ou encore le gilet pare-balles. Les pions du jeu connaitront également une refonte : au lieu des traditionnels fer à repasser, chaussure et chat, la version féminine du Monopoly vous permettra de jouer avec une montre, un avion d’affaires ou même un cahier !

Pour Jen Boswinkel, directeur marketing chez Hasbro Gaming, l’objectif est de mettre en avant un sujet peu abordé dans les jeux de société. « Avec tout ce qui entoure l’émancipation des femmes aujourd’hui, il me semblait juste d’évoquer les inventions féminines d’une autre façon. Le sujet me semble pertinent, car si tous les joueurs joueront effectivement tour à tour, cette fois, c’est au tour des femmes de partir avec une longueur d’avance ! »

Hasbro assure que « si les hommes jouent bien leurs cartes, ils peuvent aussi gagner plus d’argent ».

Malgré l’intention parfaitement louable de mettre en avant les innovations réalisées par des femmes, on peut s’interroger par cette règle inégalitaire qui creuse des disparités entre les joueurs et les joueuses.

Les femmes de la rédaction trouvent cette règle inappropriée, elles considèrent qu’elles n’ont pas besoin d’être assistées pour remporter la partie ou infantilisées pour gérer leur argent. Elles préfèrent jouer en famille ou avec leurs amis sur un pied d’égalité, comme d’habitude.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de