Vue d’artiste de Farfarout évoluant aux confins de notre Système solaire (le Soleil est visible dans la partie supérieure gauche de l’image) — © NOIRLab / NSF / AURA / J. da Silva

Des astronomes américains ont récemment identifié l’objet connu le plus lointain de notre Système solaire. Surnommée judicieusement « Farfarout », cette planète naine orbite bien au-delà de Pluton.

Aux confins du Système solaire

Avec une orbite représentant en moyenne 132 fois la distance entre la Terre et le Soleil, soit 150 millions de kilomètres ou 132 unités astronomiques (UA), Farfarout bat Farout. Précédent détenteur du record de l’objet connu le plus éloigné du Système solaire, ce dernier orbite à une moyenne de « seulement » 124 UA de notre astre. Provisoirement identifiée comme 2018 AG37, Farfarout répondrait aux critères pour être classée comme une planète naine et devrait par conséquent bientôt obtenir un nom officiel.

Cependant, bien que ses dimensions se révèlent suffisantes pour qu’elle puisse être considérée comme une planète à part entière, 2018 AG37 est loin d’être assez massive pour être l’hypothétique planète Neuf, objet que les astronomes recherchaient lorsqu’ils l’ont identifiée. On pense que cette dernière orbiterait bien au-delà de Neptune et possèderait une masse plusieurs fois supérieure à celle de la Terre, ce qui lui a permis d’étirer et de déformer les orbites des autres objets du Système solaire extérieur grâce à sa gravité.

« Une seule orbite de Farfarout autour du Soleil prend un millénaire », explique David Tholen, astronome de l’université d’Hawaï et co-découvreur de Farfarout. « En raison de cette longue orbite, l’objet se déplace très lentement dans le ciel, et plusieurs années d’observations seront nécessaires afin de déterminer précisément sa trajectoire. »

Illustration montrant les distances entre notre astre et les différentes planètes et objet connus du Système solaire — © Roberto Molar Candanosa / Scott S. Sheppard (Carnegie Institution for Science) and Brooks Bays (University of Hawai)

Une longue ellipse

Deux ans de relevés ont révélé que la trajectoire de Farfarout autour du Soleil décrivait une longue ellipse. Au plus près, l’objet plonge à seulement 24 UA du Soleil, soit une distance inférieure aux orbites de Pluton et de Neptune, contre 175 UA du Soleil lorsqu’elle est le plus éloignée de notre astre. Ce qui représente environ 0,06 % du trajet jusqu’à l’étoile la plus proche.

Les chercheurs estiment que Farfarout fait environ 400 km de large, ce qui la classerait parmi les plus petites planètes naines. Selon eux, il est probable que d’autres objets de ce type apparaîtront au fur et à mesure que la technologie de détection des roches spatiales lointaines s’améliorera, et que les chercheurs continueront à chercher la mystérieuse planète Neuf.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de