― Twin Design / Shutterstock.com

Cette ville de Moselle a vu sa page Facebook être supprimée pendant près d’un mois. La raison est simple, l’algorithme du réseau social n’a pas fait la différence entre le nom de la ville, Bitche, et l’insulte en anglais.

Cette histoire aurait de quoi faire sourire. En effet, la page Facebook de la ville de Bitche, commune du nord-est de la France, a été supprimée début mars. L’algorithme pointilleux du réseau social a fait l’amalgame entre le nom de la ville et une insulte proche en anglais (Bitch). Ce qui a valu à la page de la ville d’être tout simplement censurée puisqu’elle « est en violation des conditions applicables aux pages Facebook », comme l’a indiqué le maire de la ville, Benoît Kieffer.

De ce fait, la ville a dû créer une nouvelle page : « Mairie 57 230 », le code postal de la ville. Après 3 semaines, Bitche a enfin pu retrouver sa page, ce 13 avril. En effet, le directeur de Facebook France a contacté personnellement le maire pour s’excuser des « désagréments ».

ℹ La page Facebook de la Ville de Bitche est à nouveau publiée. Facebook avait censuré notre page Ville de…

Publiée par Ville de Bitche sur Mardi 13 avril 2021

Une mésaventure qui n’est pas une première pour la ville puisqu’en 2016, la chargée de communication, Valérie Degouy, avait aussi rencontré des difficultés pour créer la page de la ville. Par ailleurs, le maire de Bitche a invité Mark Zuckerberg à visiter la magnifique ville fortifiée qui a été libérée par des soldats américains en 1945. « Libérateurs qui se sont alors eux-mêmes dénommés, avec fierté et ironie, the Sons of Bitche », souligne Benoît Kieffer.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de