Il n’est pas conseillé de tirer profit du succès que connaît Facebook, le réseau social au plus d’1 milliard d’utilisateurs. Auquel cas, vous serez poursuivi en justice comme l’a été le site de rencontres pour adultes Fuckbook.fr, qui vient d’être condamné à changer de nom et à verser 15 000 euros de dommages et intérêts.

Facebook prend soin de son image et il le fait avec beaucoup d’autorité. Attention à tous les sites dont la dénomination ou le visuel s’inspirerait du réseau social, car la sentence serait terrible. Dernière victime de cette politique, Fuckbook.fr, un site de rencontre très « coquin » pour adultes, le site anglophone lui, n’étant pas touché. Selon Facebook, il tire impunément profit de sa notoriété et c’est ce qui a incité la firme à démarrer une procédure judiciaire.

Le tribunal de grande instance de Paris a finalement rendu son jugement et a considéré que Fuckbook.fr portait bien atteinte au site de Mark Zuckerberg. Les magistrats ont donc ordonné à la société de cesser d’utiliser « sous quelque forme que ce soit » son nom  et de lui céder toutes les variantes du nom de domaine. Le propriétaire a un mois pour s’exécuter, auquel cas il devra verser une astreinte de 1 000 euros par jour de retard. Enfin le fondateur de Fuckbook.fr a été dans l’obligation de verser 15 000 euros de dommages et intérêts au géant des réseaux sociaux, alors que ce dernier en réclamait 200 000 au départ.

On comprend mieux pourquoi Facebook est devenu le plus grand réseau social au monde. Le site maitrise son image d’une poigne de fer et prend garde à ce qu’elle ne soit pas entachée par ce genre d’événements. Il est étonnant que le site de Mark Zuckerberg n’ait pas attaqué la version anglophone de Fuckbook, à savoir Fuckbook.com. Cette décision vous surprend-elle ou la trouvez-vous justifiée ?

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de