Après Twitter, qui a révélé il y a deux semaines s’être fait pirater plusieurs milliers de comptes d’utilisateurs, c’est à l’autre réseau social d’envergure, Facebook, d’avouer maintenant s’être fait piraté 16 000 comptes !

Le réseau social de Zuckerberg n’est peut-être pas si sécurisé que ça. La semaine dernière, Facebook révélait qu’une attaque sur ses serveurs avait eu lieu, mais sans conséquence directe pour les utilisateurs. Aujourd’hui on apprend, grâce à la société éditrice de logiciels de surveillance informatique ESET, qu’un cheval de Troie aurait compromis environ 16 000 comptes Facebook. Tous des comptes de joueurs de poker en ligne.

Les deux piratages ne formeraient pas forcément un seul et même événement, mais l’ESET explique que « le malware a réussi à voler les identifiants de connexion de plus de 16.000 utilisateurs Facebook. L’objectif du malware était de récupérer ces informations et de les lier aux statistiques utilisateurs des joueurs de Texas HoldEm Poker« , l’un des jeux de Poker en ligne disponibles sur Facebook et édité par la société Zynga. Une technique appelée « phishing » qui fait croire aux internautes qu’ils sont sur le site sécurisé qu’ils voulaient atteindre et qui permet de s’emparer de leurs identifiants de connexion et autres informations confidentielles.

On ne sait pas encore si ce piratage aura d’autres conséquences, mais on imagine que cela va pousser Facebook à renforcer encore plus la sécurité des comptes de ses utilisateurs, notamment pour les joueurs et parieurs en ligne.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de