De l’éternel Nokia 3310 à l’iPhone, retour sur 40 ans d’histoire du téléphone portable

Une-telephone-shutterstockUn mont de téléphones portables via Shutterstock

Aujourd’hui, il est rare de trouver en Occident une personne sans téléphone portable. Envoyer un SMS, passer un appel, faire une recherche sur Internet n’a jamais été aussi facile que depuis l’apogée de la téléphonie mobile. Pourtant, il n’en a pas toujours été ainsi. Des boîtiers encombrants aux smartphones d’aujourd’hui, le DGS vous dresse 40 ans d’évolution du téléphone portable.

 

Le premier téléphone portable

Le premier coup de téléphone portable est donné en avril 1973 par Martin Cooper de Motorola. Il a appelé une compagnie de télécommunication rivale pour leur annoncer qu’il leur parlait depuis un mobile. Le téléphone est commercialisé en mars 1983 sous le nom de Motorola DynaTac 8000 : plus d’un kilo, 30 minutes de conversation pour près de 4000 $, bien loin de nos smartphones actuels.

01-MartinCooper-RicoShen-

00-DynaTAC8000X-Redrum0486

 

Le premier tactile

L’IBM Simon est considéré comme le premier mobile tactile de l’histoire. Présenté en 1992, il dispose d’un service de messagerie, peut recevoir des fax et servir d’agenda électronique.

02-IBMSimon-Bcos47

 

Le premier succès du clapet

En 1996, le Motorola StarTAC est dévoilé au public. C’est le premier mobile à clapet qui connaît un réel succès. Novateur et pratique, il s’est vendu à 60 millions d’exemplaires. Il ouvre vers une gamme de téléphones plus petits.

03-MotorolaStarTAC-ProhibitOnions


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux