En seulement 6 mois, ces 3 étudiants français ont construit la maison écolo de leur rêve

Lorsque l’on est jeune, il est parfois compliqué de joindre les deux bouts. Entre le coût des études, celui de la nourriture et le prix du loyer, on se retrouve vite submergé par les dépenses. Pour contrer cette sensation de noyade, trois étudiants rennais ont décidé de créer leur propre maison… écolo ! Et cela, en seulement six mois.

 

Un projet fou

« Au départ, tout le monde nous traitait de fous », confie Lucas Vigouroux. Et pour cause ! Lui, étudiant de 17 ans, voulait déjà être propriétaire dans la région de Rennes. Une volonté qui s’est vite propagée à ses deux compères, Pierre Lumalé et Martin Ruau. Tous les trois inscrits à l’école des métiers de l’environnement, sur le campus de Ker Lann près de Rennes, ils constatent l’un des grands maux de notre siècle : celui du prix de l’immobilier.

« Ce projet est parti d’une insatisfaction commune. On habitait soit chez l’habitant, en colocation ou dans une résidence universitaire et on s’est rendu compte que ce n’était pas l’idéal en termes de confort et de budget. Alors plutôt que de payer un loyer chaque mois, on s’est dit que cet argent pouvait nous servir à construire notre propre logement de manière économique et écologique », déclaré Pierre Lumalé à nos confrères de 20 Minutes.

Chacun paie leur loyer environ 400 € par mois, et ce, sans même trouver satisfaction. Au bout de 5 ans, les compères auront payé pas moins de 72 000 € à eux trois. Lucas continue : « On s’est dit que tous ces loyers seraient perdus au final, qu’on ferait mieux d’investir cette somme en construisant notre propre maison, économique et écologique ».

 

Un terrain donné par la mairie

Ce n’est que fin 2016 que le projet arrive à maturité. Dans un premier temps, les trois étudiants créent l’association « Hélicity Habitat d’avenir » et arrivent à convaincre Rennes Métropole et la mairie de Bruz, l’une de ses communes, de leur prêter un terrain pendant cinq ans. Un terrain qui se trouve à seulement quelques pas de leur campus universitaire ! Ils se dirigent également vers une banque pour qu’elle leur prête de l’argent et demandent à quelques entreprises de leur fournir des matériaux ainsi que de précieux conseils.

Puis fin août 2017, les travaux commencent. « On se destine tous les trois aux métiers de l’environnement et on avait envie à travers ce projet de mettre en valeur la construction bois. Pareil pour les matériaux biosourcés que l’on utilise pour la rénovation thermique », déclare Martin Ruau.

 

Une maison totalement écolo

Fin 2017, les travaux étaient terminés grâce à l’aide d’un parent artisan et surtout grâce au dévouement des trois étudiants, qui travaillaient le jour et construisaient la nuit. Les deux bâtiments de 60 mètres carrés qui constituent le logement se font aujourd’hui face, chacun comprenant deux studios. Douche à l’italienne privative, cuisine commune, cour aménagée… Tout est fait pour que ses habitants se sentent le plus à l’aise possible.

De plus, les deux bâtiments se chauffent tous seuls ! « Ils ont été construits pour être quasi passifs, il nous manque juste les fenêtres triple vitrage, qui coutaient trop chères, pour avoir la certification ». Pour isoler la maison, les trois étudiants ont notamment utilisé de la ouate de cellulose. Et petit bonus : les deux bâtiments sont transportables et démontables. Une idée qui pourrait donc très bien se propager à l’univers étudiant…


Les Tardigrades sont des créatures microscopiques capables de revenir à la vie après 30 ans dans la glace

— @DailyGeekShow