Suite à l’éruption du volcan Kilauea, il a plu des pierres précieuses à Hawaii !

Depuis le 3 mai 2018, le volcan Kilauea, l’un des volcans les plus imposants du monde qui culmine à plus de 1 200 mètres d‘altitude, est entré en éruption et ne cesse de causer des ravages aux alentours à cause des coulées de laves mais aussi des émanations toxiques dues à la fumée. Plus d’un mois après le début de cette catastrophe qui a mené à de nombreuses évacuations, les habitants de l’île retrouvent sur le sol de nombreuses pierres précieuses.

UNE ERUPTION QUI FAIT BEAUCOUP DE DÉGATS

50 kilomètres, c’est la longueur sur laquelle s’étale la principale coulée de lave issue de l’éruption du volcan hawaïen Kilauea, l’un des volcans les plus actifs du monde. Entré en éruption début mai, ce volcan n’a pour l’instant toujours pas cessé son activité. Les pertes sont nombreuses pour les habitants qui ont dû être évacués en urgence et les dégâts sont autant matériels que sanitaires. En effet, au-delà de la dangerosité évidente de la lave, le volcan émet également de la fumée qui, en plus d’être brûlante, peut être toxique en cas d’inhalation.

De plus, on a récemment trouvé des fils de verre un peu partout dans les environs. Ces fils, aussi appelés “cheveux de Pelé” en hommage à la déesse des volcans, sont aussi beaux qu’ils sont dangereux pour la population car ils restent extrêmement coupants et peuvent causer des lésions cutanées si on ne fait pas attention. Certains de ces fils sont tellement fins qu’ils peuvent être transportés par le vent à des kilomètres de la zone. Kilohana, une internaute, a d’ailleurs indiqué que : “Des cheveux de Pélé tombent sur Pahoa… En d’autres termes, des éclats de verre volcanique pleuvent sur toute la ville. Ce type de lave est très tranchant et peut s’incruster dans vos poumons si vous le respirez. Les masques sont fortement recommandés.

DES PIERRES PRÉCIEUSES ISSUES DE LA LAVE

Début juin, on a rapporté la présence sur les sols hawaïens de pierres vertes. Ces pierres sont des olivines, pierres d’origine volcanique qui arrivent à la surface lors des éruptions. Souvent, l’olivine n’est présente que sous forme de petits cristaux encastrés dans le basalte, roche magmatique, mais cette fois, les hawaïens se trouvent face à des pierres vertes de bonne taille et présentes en quantité, ce qui n’est pas commun. Notons qu’en joaillerie, l’olivine est connue sous le nom de péridot, une pierre semi-précieuse assez rare.

Ces fragments d’olivines auraient été formés avec la violence de l’éruption du volcan. En effet, le magma a été projeté dans les airs avec une telle force qu’il s’est retrouvé à une hauteur où la température est assez basse pour le refroidir et ainsi former des morceaux d’olivine qui atterrissent ensuite sur le sol hawaïen. Malheureusement pour les habitants, ces pierres n’ont pas une forte valeur marchande.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux