Aux États-Unis, une terrifiante maladie se propage parmi les cervidés et inquiète de plus en plus les autorités sanitaires. Aucun traitement n’est possible pour le moment et la maladie gagne du terrain dans d’autres pays. De plus, il n’est pas impossible que cette maladie puisse aussi toucher l’homme.

Une maladie qui rappelle celle de la vache folle

Mais quelle est cette terrible maladie qui fait ressembler les cerfs à des zombies ? Découverte dans les années 1960, la maladie débilitante chronique MDC, dite « la maladie du cerf zombie », cause des troubles neuro-dégénératifs rares chez les cerfs mais aussi chez les rennes, les élans et les wapitis.

Les CDC américains (Centres pour le contrôle et la prévention des maladies) expliquent que « cela peut prendre plus d’un an avant qu’un animal infecté ne développe des symptômes, qui peuvent inclure une perte de poids importante, des trébuchements, une apathie et d’autres symptômes neurologiques« . L’animal touché par cette maladie peut également saliver abondamment et rencontrer des difficultés pour courir. Fatale pour les cervidés, cette épidémie fait penser à celle de la maladie de la vache folle.

“Dans plusieurs endroits où la maladie est établie, les taux d’infection peuvent dépasser 10 % et des taux d’infection localisés de plus de 25 % ont été rapportés. Le taux d’infection chez certains cerfs en captivité peut être beaucoup plus élevé, avec un taux de 79 % signalé dans au moins un troupeau captif », affirment les CDC.

Aucun traitement possible

Les scientifiques ont indiqué que cette maladie serait causée « par une protéine mutée nommée prion qui s’attache à d’autres protéines présentes dans le cerveau, modifiant ainsi leur conformation et entraînant la détérioration du cerveau« . Et pour le moment il n’existe aucun vaccin contre cette maladie.

Jusqu’à présent, aucun cas n’a été détecté chez un être humain mais les autorités restent prudentes. La possibilité que cette maladie puisse toucher les hommes n’est pas écartée. Michael Osterholm, le directeur du Centre de recherche et de politiques sur les maladies infectieuses de l’université du Minnesota, affirme qu’il “est probable que des cas humains de maladie débilitante chronique associée à la consommation de viande contaminée soient relevés dans les années à venir”.

— diego_torres / Pixabay

Une maladie qui se propage rapidement

A ce jour, 24 États américains sont touchés par cette épidémie. Les autorités mettent tout en œuvre pour limiter les risques de propagation et de contamination. 40 États et 7 provinces canadiennes ont interdit l’importation de carcasses d’animaux chassés hors de leur territoire. Le Nevada a décidé de mener une campagne d’échantillonnage pour comprendre ce phénomène.

Mais cette maladie des « cerfs-zombies » ne touche pas uniquement les États-Unis. Elle progresse de manière très inquiétante dans le monde. En effet, elle touche également des animaux au Canada, en Norvège, en Suède, en Finlande et en Corée du Sud.

Etes-vous inquiet face à un tel phénomène ?

COMMENTEZ
7

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
6 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
2 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
goldwardDavid DZIMIRAAlbaDidierPMme Theryca Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
notule
Membre
notule

Parfait… Au moins ils leur ficheront peut-être enfin la paix un jour. La Nature a peut-être trouvé la solution ultime face à l’engeance qu’est l’être humain…

athena
Invité
athena

Les humains n’ont pas besoin de tomber dans la psychose de la « vache folle » pour être cons et nuisibles ! On n’est plus des chasseurs-cueilleurs, fichez la paix au « gibier », respectez la Nature, le Vivant et ce monde que vous détruisez sans vergogne, avec pour objectif d’aller piller les ressources… Lire la suite »