— PixelDarkroom / Shutterstock.com

À mesure que leur coût diminue et que la technologie s’améliore, les énergies renouvelables progressent aux dépens des combustibles fossiles. Il y a quelques jours, General Electric a dévoilé la plus puissante éolienne offshore au monde, capable d’alimenter une à deux habitations pendant 24 heures avec une seule rotation.

Des caractéristiques hors normes

Possédant un rotor plus grand, des pales plus longues (107 mètres) et un facteur de capacité plus élevé (la rendant moins sensible aux variations de la vitesse du vent et augmentant sa capacité à produire plus d’énergie à faible vitesse), l’éolienne Haliade-X de 13 MW peut générer une production annuelle brute d’énergie comprise entre 64 et 74 GWh, qui entrainerait une baisse des émissions de CO2 de 52 000 tonnes sur la même période, soit l’équivalent de 11 000 véhicules retirés de la circulation.

Les relevés effectués pour le prototype installé à Rotterdam ont montré que l’éolienne géante pourrait produire 312 MW par jour, soit une production 8 % plus élevée que celle du modèle Haliade-X de 12 MW, précédent détenteur du record.

Si le passage à des dispositifs d’une telle taille aurait évidemment quelques implications pratiques, les experts estiment qu’il serait possible de produire une quantité importante d’énergie avec un nombre restreint d’éoliennes, et par conséquent une surface réduite. À pleine puissance, l’Haliade-X de 13 MW permettrait de couvrir l’ensemble des besoins quotidiens en électricité d’un ménage américain moyen en 7 secondes seulement. Tandis qu’une seule rotation suffirait à alimenter un ménage britannique pendant plus de 48 heures.

Pour l’heure, deux grands projets de parcs éoliens en mer utilisant l’Haliade-X ont été annoncés. Installé à 15 km des côtes du Massachusetts, Vineyard Wind (800 MW) constituera le premier parc du genre à échelle commerciale aux États-Unis, qui produira de l’électricité pour 400 000 foyers et entrainera une baisse des émissions de CO2 d’1,6 million de tonnes par an. Tandis qu’au Royaume-Uni, la construction du Dogger Bank (1,2 GW), plus grand parc offshore du monde, est sur le point de démarrer. À terme, celui-ci alimentera en électricité jusqu’à 6 millions de foyers, soit l’équivalent de 5 % de la demande du pays.

Un secteur connaissant une croissance très rapide

En matière de production d’énergie, l’éolien est l’un des secteurs connaissant la croissance la plus rapide à l’échelle mondiale, en grande partie grâce à la réduction des coûts de fabrication. En l’espace de deux décennies, sa capacité de production sur terre et en mer a été multipliée par près de 75 (passant de 7,5 GW en 1997 à 564 GW en 2018) selon l’IRENA, qui prévoit que les énergies renouvelables deviendront encore plus attrayantes à mesure que les batteries de grande capacité et les installations de stockage d’énergie se développeront.

La quantité d’énergie pouvant être obtenue à partir du vent dépendant de la taille de l’éolienne et de la longueur de ses pales, et le rendement proportionnel aux dimensions du rotor et au cube de la vitesse du vent, General Electric mise énormément sur l’Haliade-X et ses caractéristiques hors normes.

2
COMMENTEZ

avatar
2 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
2 Auteurs du commentaire
LoulandaisEmmanuel Benoit Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Emmanuel Benoit
Invité

Très bonne nouvelle ! Bien heureux de savoir que le domaine de l’énergie renouvelable est en bonne croissance ! Merci pour cet article

Loulandais
Invité
Loulandais

Et quand il n’y a pas de vent, on alimente quoi?