Jusqu’à présent, la communauté scientifique a cru que le Covid-19 n’affectait que peu les jeunes enfants, et que ces derniers étaient peu contagieux. Une nouvelle étude a cependant montré que cette information pourrait être inexacte, et bien qu’ils ne tombent pas malades, le taux de virus trouvé chez les enfants de moins de 5 ans peut être 10 à 100 fois plus élevé que ce que l’on trouve chez les adultes.

Une charge virale élevée chez les enfants, mais une capacité de transmission qui reste inconnue

Chez les jeunes enfants, les cas graves de maladies causées par le SARS-CoV-2 sont généralement rares. En effet, la majorité des enfants qui ont été testés positifs au Covid-19 sont des porteurs sains ou n’affiche que des symptômes bénins. Face à cet état de fait, il a ainsi été conclu que les enfants ne sont pas très dangereux quant à la propagation du virus. C’est notamment le raisonnement qui sous-tend le fait que les enfants de moins de 12 ans sont dispensés de l’obligation de porter un masque facial.

Une nouvelle étude réalisée par une équipe de chercheurs américains de diverses institutions à Chicago dément cependant cette information. En effet, d’après leur constatation, les enfants infectés ont autant de matériel génétique de coronavirus dans le nez et la gorge que les adultes. Pire encore, les enfants de moins de cinq ans présentant des symptômes bénins ont entre 10 et 100 fois plus de virus que les adultes, ce qui signifie qu’ils peuvent potentiellement propager beaucoup plus la maladie dans leur entourage. Par ailleurs, cette constatation concorde avec les résultats d’une étude allemande.

À noter que l’étude n’a pas prouvé que les enfants étaient contagieux, mais les scientifiques n’ont pas écarté cette possibilité, étant donné le niveau de charge virale observé chez ces derniers. Les auteurs de l’étude ont également tenu à préciser que l’étude, publiée dans la revue JAMA Pediatrics, s’est essentiellement basée sur la recherche de l’ARN viral – l’équivalent de l’ADN chez les virus – à partir d’échantillons prélevés sur des enfants, et non du virus vivant. L’équipe n’a pas non plus évalué si le virus pouvait se répliquer. Il a été expliqué que cela devrait être la prochaine étape d’une recherche similaire qui pourrait prouver si les enfants sont réellement contagieux.

— Studio Peace / Shutterstock.com

Une information capitale en vue de la réouverture des écoles

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont examiné des prélèvements nasaux de 145 patients au mois de mars et avril. Les patients présentaient tous des symptômes d’infection au Covid-19. Les sujets ont été répartis en trois groupes : 46 enfants de moins de cinq ans, 51 enfants âgés de 5 à 18 ans et 48 adultes. Les patients les plus gravement malades ont été exclus, de même que les sujets asymptomatiques. En appui aux résultats de l’étude, les chercheurs ont expliqué que les enfants sont souvent à l’origine de la propagation des maladies respiratoires et gastro-intestinales. Elle a ainsi souligné que le Covid-19 n’est peut-être pas différent.

Dans la mesure où les enfants restent en confinement, cette information pourrait être anodine. Mais étant donné qu’ils le sont de moins en moins, et qu’ils sont en plus dispensés du port du masque, la situation pourrait devenir ingérable ; surtout quand le moment sera venu de retourner à l’école. « Nous devons en tenir compte dans nos efforts pour réduire la transmission alors que nous continuons à en apprendre davantage sur ce virus », a ainsi soutenu Taylor Heald-Sargent, un expert en maladies infectieuses pédiatriques et auteur principal de l’étude, dans un communiqué. Par ailleurs, le Dr Heald-Sargent a également expliqué que cela pourrait être important dans le ciblage pour les efforts de vaccination contre le Covid-19.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
FORNES Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
christofor
Membre
christofor

Les coronavirus et autres virus à ARN font partie des agents qui renforcent l’immunité des enfants : ils se les échangent : les petits nez qui coulent (ne dit-on pas « petit morveux » des enfants irrespectueux en vers l’adulte) ils ne donnent guère de symptômes chez l’adulte en contact avec les… Lire la suite »