— ONiONA_studio / Shutterstock.com

La pandémie de coronavirus a eu des retombées désastreuses sur l’économie de nombreux pays du monde, notamment sur la sécurité de l’emploi. En effet, les mesures de confinement imposées par de nombreux gouvernements ont conduit au chômage d’un très grand nombre de salariés. Aux États-Unis, cependant, la situation semble déjà retourner à la normale puisqu’une baisse substantielle du chômage a été observée au cours du bilan du mois de mai.

Un rebond économique des plus inattendus

Selon des données publiées par le Bureau of Labor Statistics, une branche du département du travail des États-Unis, le nombre d’emplois dans le pays a augmenté de 2,5 millions au mois de mai et le taux de chômage est tombé à 13,3 % s’il était auparavant de 14,7 % en avril. De plus, un grand nombre d’indicateurs économiques supplémentaires suggèrent également que la croissance économique a commencé à se relancer. Les experts en économie ont été extrêmement surpris par ce revirement étant donné que ces derniers avaient initialement prédit une hausse du taux de chômage à environ 19 %, a rapporté Business Insider.

Quant à savoir comment un tel évènement a pu se produire, cela s’explique par le fait qu’un grand nombre de villes et d’États américains ont décidé de déconfiner et ainsi permettre aux salariés de retourner travailler après une période de chômage provisoire. « Ces améliorations du marché du travail ont reflété une reprise limitée de l’activité économique qui avait été réduite en mars et avril en raison de la pandémie de coronavirus et des efforts pour la contenir », a déclaré William W. Beach, commissaire du Bureau of Labor Statistics, dans un communiqué.

Dans le secteur de la restauration – qui est l’un des segments de l’économie le plus touché par la pandémie – par exemple, près de 1,4 million de travailleurs ont été rappelés à leur poste contre 6,1 millions de personnes licenciées durant les deux mois précédents. En ce qui concerne les autres secteurs, l’emploi a rebondi de 464 000 dans la construction, de 368 000 dans le commerce de détail et de 225 000 dans la fabrication. De nombreux emplois ont également été retrouvés dans le secteur de la santé. En effet, les embauches en soins de santé ont été stimulées par la réouverture des cabinets de dentistes, qui a créé 244 800 emplois.

Une relance qui a créé des réactions mitigées

Face à cette baisse inattendue du taux de chômage, le président américain Donald Trump n’a pas tardé à exprimer sa satisfaction sur le sujet. Pour ce faire, il a tweeté : « C’est un chiffre prodigieux. C’est joyeux, disons-le comme cela. Les marchés avaient raison. C’est étourdissant. » Poussant un peu plus loi son enthousiasme, Trump a également déclaré qu’il s’agissait sans doute du « plus grand come-back de l’histoire américaine ». Il faut en effet savoir que ce gain d’emplois du mois de mai a été de loin la plus forte augmentation dans le domaine en un seul mois dans l’histoire des États-Unis depuis au moins 1939. Le président américain s’est également attribué le mérite de cette relance économique, ce qui n’a pas ravi ses opposants démocrates.

Malgré ce rebondissement économique impressionnant, une aide gouvernementale reste cependant nécessaire pour que les États-Unis puissent définitivement sortir de la crise. En effet, une grande partie de la population qui s’est retrouvée au chômage n’a pas encore retrouvé son emploi. Plus précisément, plus de 20 millions d’Américains restent actuellement sans emploi. Ces derniers survivent grâce au plan de sauvetage de plusieurs milliards de dollars qui a permis d’augmenter les allocations de chômage de ceux qui ont perdu leur travail. Quoi qu’il en soit, la situation économique aux États-Unis devrait encore s’améliorer au cours des prochains mois, et l’octroi d’allocation de chômage spéciale devrait prendre fin d’ici le mois de juillet, a rapporté CNN Business.  

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
de simple bon sens ! Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
de simple bon sens !
Invité
de simple bon sens !

« Mauvaise nouvelle » pour les « dhimmicrates » qui depuis près de 4 années font tout ce qu’ils peuvent pour destituer/battre le Président Trump…. Pauvres dhimmicates … ils ont tout essayé … le dénigrement (même une statue représentant Trump tout nu avec un tout petit zizi ( lui qui a eu quand même… Lire la suite »