― ravipat / Shutterstock.com

Beaucoup de personnes refusent de se faire vacciner contre le Covid-19 de peur de développer des effets secondaires. Chaque semaine depuis le 14 décembre 2020, une équipe de chercheurs effectue un suivi des dossiers médicaux des personnes ayant reçu un vaccin à ARN messager. Jusqu’ici, le bilan est assez rassurant.

Une étude sur des millions de personnes

Une importante étude ne révèle aucun effet secondaire important des vaccins à ARNm. Cette étude soutenue par les CDC (Centers for Disease Control and Prevention) a été publiée le 3 septembre dernier. Les chercheurs ont analysé les dossiers médicaux de 6,2 millions de personnes ayant reçu une dose d’un vaccin à ARN messager et de 5,7 millions de personnes ayant reçu deux doses du même type de vaccin.  

Les chercheurs ont essayé de détecter des troubles neurologiques comme des convulsions, une encéphalite ou encore le syndrome de Guillain-Barré ; des problèmes cardiovasculaires comme un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral et des embolies pulmonaires ; et d’autres affections graves comme la paralysie de Bell, l’appendicite et l’anaphylaxie.

Ils ont comparé l’état de santé des participants de 1 à 21 jours après la vaccination par rapport à leur état de 22 à 42 jours après leur vaccination. Ils ont ensuite effectué une analyse statistique pour déterminer si le nombre d’incidents sur leur santé était supérieur à un certain seuil. Cependant, aucun des résultats n’avait atteint ce seuil.

Studio Romantic / Shutterstock.com

Une priorité pour les CDC

Les scientifiques se sont attardés sur un effet secondaire préoccupant : la myocardite. Sur les 6,2 millions de personnes ayant reçu une dose d’un vaccin à ARN messager, ils ont relevé 34 cas de myocardite chez des jeunes âgés de 12 à 39 ans. Pour la plupart des cas, cet effet secondaire est apparu dans la semaine suivant l’injection du vaccin. La plupart des patients se sont rétablis au moment de l’examen des dossiers.

« Notre priorité absolue est de faire de la science et de communiquer rapidement et clairement avec les prestataires de soins de santé et le public… Se faire vacciner reste le meilleur moyen de se protéger et de protéger ses proches contre un virus qui a fait des millions de morts », a déclaré Tom Shimabukuro, le directeur adjoint du bureau de la sécurité de la vaccination des CDC.

7
COMMENTEZ

avatar
6 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
7 Auteurs du commentaire
Labor omnia vincit improbusRicoBobyMultiMuller Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Elisabeth
Invité
Elisabeth

On va les croire, bien sûr, depuis le temps qu’ils nous prennent pour des C…

Jess
Invité
Jess

Près de 25 000 morts et plus d’ 1 million de personnes atteintes d’effets secondaires rien qu’en Europe !

Multi
Invité
Multi

???
ben moi je dis mieux : 32 156 morts, 4578 handicapés et + d’1 371 351,2 personnes atteintes d’effets secondaires en Europe ET en Suisse !

Qui dit mieux ?? 😉