— guentermanaus / Shutterstock.com

Pour aider à limiter le désastre qui touche la forêt amazonienne, des milliers d’utilisateurs se mettent à utiliser le navigateur écologique Ecosia. Depuis plusieurs années, cette alternative à Google est devenue progressivement populaire en France, mais également partout ailleurs. Une alternative intelligente géante américaine qui ne coûte aucun effort.

Pas de quoi pallier la déforestation amazonienne, mais…

En 2019, rappelons que la forêt amazonienne brésilienne a connu environ 73 000 incendies. C’est un nombre record qui est tout bonnement alarmant, et qui fait écho à la politique de déforestation que le président brésilien a décidé de mettre en place. La forêt amazonienne compte d’ailleurs pour 20 % de l’oxygène de la Terre. Ainsi, comme le rappelait Leonardo DiCaprio, c’est un devoir, mais également une question de survie que de sauver le “poumon de la Terre”. 

Ecosia est, comme nous l’avons dit plus haut, un moteur de recherche comme peut l’être Google. Sa particularité est de pouvoir planter un arbre toutes les 45 recherches Internet. Avec les milliards de requêtes que les millions d’utilisateurs du monde entier font au quotidien, ce projet représente une immense lueur d’espoir pour un monde plus vert.

Créé en 2009, plus de 65 millions d’arbres ont d’ores et déjà été replantés. Le plus souvent, c’est au sein de pays en besoin comme au Brésil, au Sénégal, à Madagascar ou encore au Ghana. Cette semaine, par un phénomène de résonance avec les terribles incendies qui ravagent l’Amazonie, Ecosia voit son audience exploser avec plus de 1150 % dutilisation.

L’audience du moteur de recherche a explosé depuis les incendies en Amazonie

Un projet sur le long terme

Cela fait donc plus de 10 ans que le projet est en place, et comptait jusqu’à cette semaine environ 20 000 installations par jour. Partout dans le monde, Ecosia prend de l’ampleur. 80 % des revenus générés par les recherches des internautes sont donc réservés à la plantation d’arbres, et ce dans n’importe quelle région du monde. En France, l’application est devenue numéro un de l’AppStore. D’ailleurs, cette semaine, au lieu des habituelles 20 000 installations quotidiennes, le nombre s’élève à 250 000 installations par jour.

Installable directement sur votre téléphone portable ou sur votre navigateur Internet, comme une extension, il y a eu, au mois d’août, environ 1 million d’installations, un record. Le moteur écoresponsable fonctionne en collaboration avec le WWF, une organisation non gouvernementale fondée en 1961. Ainsi, en naviguant sur Internet et en voyant, par la même occasion, une infime proportion de publicités plutôt discrètes, vous pouvez contribuer simplement à une planète plus verte…

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de