écharde
― Kit_Kanawat / Shutterstock.com

Les échardes sont fréquentes chez les enfants et les adultes. Souvent, il s’agit d’un fragment pointu de bois ou de métal qui s’incruste sous la peau ou sous un ongle. Comme celui-ci peut être à l’origine de vives douleurs et peut être assez difficile à enlever, beaucoup sont tentés de ne pas l’extraire. Mais que se passe-t-il si on le laisse sous la peau ?

Le plus souvent, elles entraînent une inflammation

Même si elles ne sont pas douloureuses, il est toujours préférable de retirer rapidement une écharde car la laisser peut provoquer des complications, selon l’American Association of Family Physicians.

Les échardes qui restent sous la peau peuvent causer une inflammation, une infection, des réactions toxiques ou encore la formation de granulomes. Le Dr Jeffrey Biehler, directeur de la pédiatrie au Nicklaus Children’s Hospital de Miami, explique qu’elles ne sont pas absorbées par l’organisme et ne disparaissent pas par magie. Au lieu de cela, le corps peut essayer de les rejeter ou de les repousser, ce qui entraîne une inflammation ou la formation de poches de pus.

Interrogée par un média américain, l’infirmière praticienne Ashley Jones ajoute que la peau est une barrière physique qui prévient des infections. Par conséquent, une écharde non retirée permet aux bactéries extérieures de pénétrer plus facilement sous la peau.

écharde
― GRADIENT BACKGROUND / Shutterstock.com

Elles peuvent parfois rester sous la peau pendant plusieurs années

Le Dr Jeffrey Biehler note que l’écharde peut toutefois être expulsée par le corps humain sans aucun effet secondaire. Dans certains cas, elle peut également rester sous la peau pendant le reste de la vie du patient si elle n’est pas retirée.

L’une des amies infirmières du pédiatre aurait gardé une épine de 2,5 centimètres dans sa main pendant plus de quarante ans. « Cela ne lui cause aucune douleur. Elle va bien depuis 40 ans. L’écharde ne comporte pas un risque d’infection aussi important que lorsqu’elle l’a eue pour la première fois, car la peau s’est refermée dessus », a-t-il indiqué.

Quoi qu’il en soit, il est toujours préférable de retirer les échardes. Celles qui sont superficielles peuvent être retirées par les patients eux-mêmes sans risques. En revanche, les échardes profondes ou qui se sont brisées lors d’une tentative d’extraction doivent être retirées par un professionnel de la santé. Les scientifiques notent que les corps étrangers végétatifs comme le bois et les épines sont plus toxiques que les éclats de verre, de métal ou de plastique. Ainsi, ils doivent être retirés dans l’immédiat pour éviter de graves complications.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments