— Nana_studio / Shutterstock.com

Il existe certains phénomènes qui semblent très contre-intuitifs, pourtant parfaitement explicables scientifiquement. Parmi eux, on peut citer le fait que l’eau chaude gèle plus vite que l’eau froide. Ce phénomène a un nom : c’est l’effet Mpemba.

Naturellement, l’eau chaude met plus de temps à refroidir que l’eau froide. Mais quand il s’agit de congélation, l’eau chaude gèle plus rapidement que l’eau froide dans les mêmes conditions de refroidissement, et c’est ce qu’on appelle l’effet Mpemba. Ce phénomène tient son nom de l’étudiant tanzanien Erasto Mpemba, qui l’a observé pour la première fois en 1963. Quant à savoir comment un tel phénomène est possible, l’évaporation est la meilleure explication de l’effet Mpemba.

Lorsque de l’eau chaude placée dans un récipient ouvert commence à refroidir, la masse globale diminue à mesure qu’une partie de l’eau s’évapore. Avec moins d’eau à geler, le processus peut ainsi prendre moins de temps. Une autre explication suggère que les récipients chauds établissent un meilleur contact thermique avec un réfrigérateur et conduisent ainsi la chaleur plus efficacement. Quoi qu’il en soit, la véritable explication de ce phénomène reste mystérieuse jusqu’à aujourd’hui. Par ailleurs, l’effet Mpemba n’est pas une vérité absolue, et il nécessite très certainement quelques conditions pour être réalisé.

Si vous n’y croyez pas, il est facile de tester l’expérience chez vous. Le phénomène peut également être appliqué avec certains autres liquides, comme le lait, par exemple.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de