L’histoire et la fantasy ne font qu’un dans Drifters, un seinen étonnant par le créateur d’Hellsing

Imaginez un monde parallèle où des samouraïs, Jeanne d’Arc ou encore Raspoutine s’affrontent entre eux tout en combattant des elfes et des dragons ? Impossible selon vous ? Pas dans le manga Drifters ! Seinen fantastique où l’histoire se mêle à la fantasy, ce titre à part vous montre que la guerre est un art où même les maîtres en la matière peuvent être étonnés. Révisez vos cours d’histoire et dégainez vos armes pour plonger dans ce manga à la fois beau, intense et sanglant.

Retour en l’an 1600 en plein cœur du Japon féodal. Le jeune Shimazu Toyohisa mène de front ses troupes lors de la bataille de Sekigahara. Alors que les samouraïs sont en pleine action, une porte dimensionnelle s’ouvre sur le champ de bataille, envoyant Shimazu Toyohisa dans un monde parallèle.

drifters-heros

Celui-ci est le théâtre d’une guerre dont l’objectif est la destruction du monde et dont les acteurs sont d’autres stratèges militaires venus de tous temps. Deux camps s’affrontent : les Parias qui souhaitent voir le monde détruit et les Drifters qui luttent pour sa protection. Shimazu va devoir choisir son camp et prendre part à cette terrible lutte s’il souhaite pouvoir retrouver son monde.

Manga comptant 5 tomes en 2016, Drifters est une œuvre publiée en France depuis 2011. Il s’agit de la sixième œuvre imaginée par Kohta Hirano, l’auteur d’un autre manga culte si vous aimez les seinens : Hellsing. Très populaire à travers le monde malgré son débit de parution, Drifters a déjà eu droit à un clip anime et un OAV.

drifters-manga

Si vous suivez la série, vous savez sans doute que sa particularité est que l’auteur prend son temps pour le dessiner. La plupart des tomes de manga sortent tous les 2 ou 3 mois chez nous, mais il n’y a qu’un tome de Drifters qui sort par an (ou parfois tous les 2 ans comme ce fut le cas entre la sortie des tomes 3 et 4). Oui, c’est très long comme délai d’attente mais celle-ci est justifiée et cela commence d’abord avec le trait de l’auteur.

Profond et précis, il fait mouche comme c’est le cas avec ses œuvres précédentes. Rendant à la fois l’intensité des mouvements comme des situations, il montre bien que l’histoire est très sérieuse et destinée à un public mature. Ce qui ne l’empêche pas de devenir plus léger quand l’humour s’invite entre deux combats.

drifters-combat

Car oui, Drifters ce n’est pas que de l’action et du sang mais aussi des dialogues travaillés et un humour qui fait mouche pour vous faire souffler entre les nombreuses batailles qui attendent les guerriers. Graphiquement, Drifters est un excellent manga et il possède une histoire à la fois complexe mais prenante. Une histoire qui étonne surtout grâce à la grande variété de personnages historiques qui s’y trouvent et qui ont vraiment existé.

Pour rendre son récit réaliste, Kohta Hirano n’a pas hésité à faire des recherches pour faire des plus grands tacticiens militaires les héros de son œuvre. En cela, Drifters est un vrai livre d’histoire en plus d’un manga. Le général romain Scipion, la princesse Anastasia, Adolf Hitler, Hannibal, Gilles de Rais ou encore Oda Nobunaga sont au casting du manga, qu’ils soient chez les Drifters, les Parias ou une troisième faction : l’empire Orte.

drifters-groupe

Des personnages d’autant plus emblématiques que via son œuvre, Kohta Hirano réécrit un peu l’histoire car dans la réalité son personnage principal, Shimazu Toyohisa, est mort au cours de la bataille de sa téléportation. L’œuvre le fait donc revivre et survivre dans un univers étonnant où la magie est aussi importante que la stratégie.

C’est là que réside la dernière force de Drifters : dans son univers à des années-lumière des guerres historiques menées par ses héros. Très marqué par le fantastique, il transporte le lecteur avec ses attaques magiques, ses peuples venus des meilleurs romans de fantasy et ses clans voulant à tout prix imposer leur vision du monde. En résumé, il parvient avec brio à réunir des univers pourtant très éloignés.

Entre une guerre violente, un cours d’histoire revisité et un plongeon dans un monde fantastique, Drifters est un chef d’oeuvre à part. Kohta Hirano parvient à réinventer les légendes tout en gardant son trait signature et sa vision parfois surréaliste des histoires. Le résultat est à la fois épique, sanglant, surprenant et on dévore les chapitres à grande vitesse, même si les tomes mettent du temps à sortir ! Une petite pépite à découvrir mais à ne pas mettre devant tous les yeux.


La production d’un kilo de miel mobilise l’énergie de 6000 abeilles pendant 2 semaines

— @DailyGeekShow