31 clichés qui dépeignent avec justesse le quotidien des habitants des petites villes de Russie

Certains photographes capturent la beauté de la nature, des paysages grandioses, pendant que d’autres préfèrent les bâtisses des villes du monde, celles qui font souvent leur charme, et révèlent leur identité. Pendant ce temps, d’autres choisissent de se pencher sur l’humain, son quotidien, c’est le cas de Dmitry Markov.

Dmitry Markov est un photographe russe. Il commence d’abord une carrière de journaliste et devient par la suite un professionnel de la photo, un moyen selon lui d’exprimer visuellement, ce qui peut manquer dans l’écrit : “La photographie vous permet de saisir des états et des sentiments difficiles à décrire avec du texte”, explique-t-il à My Modern Met.

Fatigué de se faire dérober son appareil photo dans sa chambre à l’orphelinat où Dmitry Markof faisait du bénévolat, il décide alors de prendre des photos avec son smartphone. Accompagné de son gadget, il documente désormais la vie des petites villes de Russie.

Ses projets tendent vers quelque chose de social. Il saisit des instants, des moments touchants dans les rues, au plus proche des habitants, et fait ressortir les émotions humaines. Un moyen pour lui de donner une visibilité à ces villes, à des gens souvent ignorés. Dmitry Markof publie ses clichés sur Instagram, le Daily Geek Show vous en présente quelques-unes.


L’Abbé Pierre avait lancé son appel pour les SDF en 1954. L’interdiction des expulsions en hiver ne sera votée qu’en 1978

— @DailyGeekShow