Ce dispositif révolutionnaire régénère la peau des personnes brûlées

Même si à ce jour le monde de la médecine a réalisé bien des prouesses, nombreuses sont les opérations qui demeurent délicates et douloureuses. Parmi elles, le traitement des graves brûlures par la greffe de peau. RenovaCare développe actuellement une véritable alternative à la chirurgie classique : un spray de guérison aussi rapide que révolutionnaire, se basant sur les propres cellules souches du patient.

Il s’agit là d’une des plus grandes avancées technologiques au profit de la médecine jamais connues. Même si ce produit en cours de développement n’est toujours pas commercialisé aux Etats-Unis, cela promet de belles perspectives d’avenir. Projet d’une valeur de 45 milliards de dollars, le SkinGun utilise les propres cellules souches d’un patient.

Le SkinGun développé par RenovaCare
Le SkinGun développé par RenovaCare

Sur la base d’études de cas préliminaires, les patients du système CellMistMC peuvent être traités dans les 90 minutes suivant leur arrivée dans une salle d’urgence. Après avoir été traitées puis isolées, les cellules souches du patient sont pulvérisées à l’aide du SkinGun sur ses plaies pour une guérison douce et rapide. Une révolution pour la chirurgie de greffe de peau classique, souvent sujette à de nombreuses complications et très lente à guérir.

Même si ce spray réparateur n’est pas aussi efficace que celui de Will Smith dans I-Robot, nous nous en approchons vraiment. En effet, dans le cadre d’une étude préliminaire en Europe et aux États-Unis , les chercheurs ont pu observer que le potentiel de régénération de la peau est d’environ quatre jours, contrairement aux nombreuses semaines de récupération douloureuse et risquée exigées par les techniques traditionnelles de greffe de peau. Une étude de plus qui témoigne de l’efficacité potentielle et la sécurité des technologies de RenovaCare.

Les technologies CellMist et SkinGun développées par RenovaCare sont le fruit de près d’une décennie de recherche et sont les plus avancées dans ce domaine. L’objectif étant de trouver le moyen le plus efficace d’accéder aux propriétés régénératrices des cellules souches de la peau d’un patient, et la meilleure manière de les appliquer pour venir à bout des blessures les plus sévères. Néanmoins, ce système nécessite une évaluation clinique supplémentaire et de nombreuses données avant la demande d’une pré-commercialisation à la FDA ( Agence américaine des produits Alimentaires et Médicamenteux) des Etats-Unis.

Même s’il ne s’agit pour le moment que d’un système expérimental inadapté pour une utilisation générale ou pour être commercialisé, il faut souligner le travail remarquable de ces chercheurs ! Nous espérons que les recherches continueront d’avancer afin que ce dispositif puisse rapidement venir en aide aux personnes victimes de brûlures.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux